Aller au contenu principal

Communication : la valorisation du local pour communiquer

Les foires sont une excellente occasion pour faire passer des messages simples aux consommateurs. Une nouvelle illustration avec la participation de la FDSEA et des JA à Hornoy-le-Bourg le 17 novembre, puis ce week-end à Airaines.

Les foires agricoles ne servent pas seulement à faire déguster de bons produits... elles sont aussi l’occasion 
pour le grand public de tester ses connaissances sur l’agriculture régionale.
Les foires agricoles ne servent pas seulement à faire déguster de bons produits... elles sont aussi l’occasion
pour le grand public de tester ses connaissances sur l’agriculture régionale.
© D. R.




Première pour la FDSEA, mais pas pour les JA qui étaient présents ce dimanche 17 novembre à la foire d’Hornoy-le-Bourg. Les équipes locales ont profité de cette nouvelle édition de la Sainte Catherine pour promouvoir le métier, à travers la valorisation des produits locaux, de la viande bovine en l’occurrence. Une nouvelle journée pleine de convivialité avec les agriculteurs et les consommateurs du secteur qui ont pu apprécier le dynamisme agricole local. Pour certains, un petit verre de vin chaud tombait à pic étant donné les températures hivernales ; pour d’autres, un petit morceau de steak ou de fondue pour goûter à la bonne viande locale.

Dégustation et quizz au menu des grands et des petits
Rien de tel qu’une dégustation pour faire passer des messages simples et valoriser le savoir-faire agricole local. Pour contrer un agribashing médiatique incessant, quoi de mieux que de revenir au terrain pour dialoguer avec ses voisins, et le grand public ? Preuve en est, avec les néoruraux rencontrés ce dimanche, qui sont venus cherchés dans la campagne samarienne une certaine tranquillité et la proximité avec la terre et ses productions. Avides de réponses à leurs nombreuses questions, ils ont largement servis, en même temps qu’ils ont pu découvrir un certain nombre de produits locaux. Pour les plus petits, les JA d’Hornoy-Oisemont avaient préparé des quizz décrivant de manière simple l’agriculture départementale et sa diversité de cultures.

Inciter à acheter l’origine française
Il y a quelques semaines, quand la commission des agricultrices s’était rendue dans deux GMS d’Abbeville pour inspecter les rayons et vérifier la bonne traçabilité sur l’origine des produits, de nombreux produits ont été stickés au motif que leur origine n’était pas clairement indiquée.  Cela démontre que l’expérimentation sur l’origine des produits transformés est donc loin d’être respectée. Les industriels et distributeurs profitent de certaines largesses du texte en question ou tout simplement ne respectent pas son contenu. Dimanche dernier, exemples de ces produits mal identifiés géographiquement en main, FDSEA et JA ont rappelé aux consommateurs l’importance de bien regarder l’origine des produits qu’ils achètent. Faire attention à l’origine quand on fait ses courses prend un peu de temps, mais l’acte d’achat peut aussi devenir un acte patriotique. Tandis que le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a exhorté les Français à «consommer français», les foires agricoles sont là pour relayer ce message et aider le grand public à y voir plus clair, puis à transformer l’essai.

Un nouveau rendez-vous dimanche
Ce qui ressort de cette nouvelle journée de promotion, c’est que les consommateurs rencontrés ont dans leur forte majorité, été réceptifs aux messages qui leurs ont été adressés. Les échanges ont été constructifs, chacun exprimant ses attentes pour un contrat gagnant/gagnant. Communiquer pour mieux se comprendre, c’est l’enjeu principal de la présence syndicale aux foires. Le prochain rendez-vous est prévu ce dimanche pour la Saint Clément à Airaines. Les JA de Molliens et leurs ainés de la FDSEA emboîteront le pas des équipes d’Hornoy pour valoriser notre belle agriculture samarienne et sa diversité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde