Aller au contenu principal

Congrès de la FNSEA: Stéphane Travert manque de budget pour satisfaire

Une des seules satisfactions, pour la FNSEA : Stéphane Travert a accepté de confier une mission au CGAAER sur "l'avenir" des zones intermédiaires.
Une des seules satisfactions, pour la FNSEA : Stéphane Travert a accepté de confier une mission au CGAAER sur "l'avenir" des zones intermédiaires.
© guillaume perrin

Dans son discours au congrès de la FNSEA à Tours le 29 mars, le ministre de l'Agriculture a expliqué qu'il entendait mais ne donnerait pas suite aux demandes de la FNSEA concernant l'assurance récolte. La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, demandait que la France utilise la possibilité donnée par le règlement européen Omnibus d’abaisser le seuil de déclenchement subventionnable à 20 % et d'augmenter le taux d’aide jusqu’à 70 %. «Toutes ces demandes ont un coût, a-t-il expliqué. Je ne donnerai pas suite aux demandes formulées dans le cadre de cette période de programmation». Déception de la FNSEA: «Cela n’a pas un coût exorbitant, il faut le mettre en œuvre pour la prochaine campagne», insiste Christiane Lambert.

Même déception sur le plan d'investissements de 5 milliards d'euros: «C’est flou, s’exaspère Christiane Lambert, en conférence de presse. Il répète et répète à l’envi 5 milliards, 5 milliards, mais il n’y a aucun argent frais, c’est recyclé. Ce sont des dispositifs de garantie, mais ce n’est pas de l’argent frais.» Le ministre a toutefois annoncé, à la satisfaction de la FNSEA, qu'il «n'est pas question de toucher au paiement redistributif».

une étude sur l'avenir des zones intermédiaires

Faute de satisfaire les régions sortant des futures zones défavorisées simples (ZDS) dont les agriculteurs se sont fortement fait entendre, notamment ceux des Deux-Sèvres, le ministre de l'Agriculture a accédé à la demande de la FNSEA de confier une mission au CGAAER sur "l'avenir" des zones intermédiaires. Concernant les zones sortantes des ZDS, il a confirmé le maintien de 80 % de l'ICHN pour la première année d'application (2019). Il a aussi annoncé "un travail de fourmi" dans les mois à venir, pour y "accompagner" des projets. "Ce ne sera pas une compensation à l'euro près", a-t-il ensuite précisé en conférence de presse. Un premier comité national sur le nouveau zonage doit se tenir le 6 avril, a-t-il enfin annoncé.

C. Lambert «douce amère»

En clôture du congrès de la FNSEA le 29 mars, sa présidente Christiane Lambert a repris la parole après le discours de Stéphane Travert, rompant avec le protocole traditionnel qui laisse le dernier mot au ministre de l'Agriculture. Elle a ainsi pu exprimer ses satisfactions - sur les sujets liés aux Etats généraux de l'alimentation - et ses déceptions - sur les assurances récolte et chômage. "La réaction est douce amère", a-t-elle ensuite résumé en conférence de presse.

Sur la création d'une assurance chômage pour les agriculteurs confirmée par le ministre, la FNSEA craint qu'elle ne constitue à terme une charge pour les agriculteurs, c'est-à dire que des cotisations sociales supplémentaires soient créées pour combler les déficits - tous secteurs - de cette caisse. Le gouvernement dément et assure qu'à court terme, la création de cette assurance est financée uniquement par la hausse de la CSG.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde