Aller au contenu principal

Conseil agricole de l'UE : l'étiquetage plutôt que la Pac

Même s'ils espèrent se mettre d’accord au mois d’octobre sur une position commune concernant la future Pac, les ministres de l’Agriculture de l’UE, réunis le 1er septembre à Coblence (en Allemagne) pour leur traditionnelle rencontre informelle de rentrée, se sont penchés sur d’autres dossiers agricoles d’actualité : l’étiquetage (du bien-être animal, nutritionnel, de l’origine) et les conséquences de la pandémie de Covid-19. «La chaîne alimentaire a fonctionné sans perturbations majeures pendant la pandémie. Il y a des leçons à en tirer. Avec le redémarrage de l'économie, nous ne reviendrons pas aux anciennes méthodes d’avant la crise, mais nous allons transformer notre agriculture vers plus de durabilité», a indiqué le commissaire européen à l’Agriculture Janusz Wojciechowski. Concernant l’étiquetage de l’origine, il a souligné que l’introduction de mesures nationales n’étaient pas la voie à suivre car cela risque de fractionner le marché unique européen mais il a réaffirmé que l'extension de l'étiquetage d'origine obligatoire à certains produits était à l’étude. Une analyse d'impact sera soumise à consultation publique dès cet automne.

Les ministres «très sceptiques» sur l'accord UE-Mercosur

Les ministres européens de l'Agriculture sont «très très sceptiques» sur l'avenir du vaste accord commercial entre l'UE et les pays sud-américains du Mercosur, a affirmé le 1er septembre la ministre allemande Julia Klöckner, en raison de la déforestation massive au Brésil. «Nous, les ministres de l'Agriculture (des 27) sommes très très sceptiques à ce sujet (ndlr: la ratification de l'accord). Et je peux véritablement parler pour pratiquement chacun des ministres présents ici», a déclaré Mme Klöckner à Coblence (ouest de l'Allemagne) avant l'ouverture d'une réunion informelle des ministres de l'Agriculture et de la pêche des Etats membres de l'UE. «Je ne vois pas une ratification de l'accord Mercosur pour l'heure. J'ai des raisons très précises pour lesquelles je suis extrêmement sceptique», a insisté la ministre allemande, dont le pays occupe depuis juillet la présidence tournante de l'UE. Après que Berlin a été pendant longtemps défenseur de l'accord, la chancelière allemande Angela Merkel avait pour la première fois le 21 août émis de «sérieux doutes», pointant du doigt la «déforestation continue» et «les incendies», qui se sont multipliés ces dernières semaines en Amazonie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde