Aller au contenu principal

Lait
Contrainte de déclasser du lait bio, Sodiaal revoit son prix

Une panne de croissance sur les marchés des produits de grande consommation bio depuis l’automne dernier est à l'origine de cette décision, selon la coopérative.

lait bio
© Pixabay

Le conseil d’administration de Sodiaal « a décidé à compter du 1er août 2021 de réorienter pour une période de douze mois 10% des volumes de l’équation bio de la coopérative vers la filière non OGM », annonce la coopérative à ses adhérents dans un courrier daté du 23 juillet, révélé par les Jeunes Agriculteurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En conséquence, 90% des livraisons des producteurs de lait bio livrant Sodiaal seront payés au prix fixé en début d’année, soit pour août et septembre 470 € et 500 € les 1000 litres (toutes primes et qualités confondues), et 10% sera payé au prix en vigueur dans la filière non OGM, soit 357 € et 387 € les 1000 litres pour les mêmes périodes.

La coopérative justifie sa décision par un « équilibre économique plus difficile pour notre filière bio » du fait d’une «forte dégradation du taux de déclassement ». En cause : une « ressource laitière [qui] a largement dépassé le cadre prévu », et en face des « marchés des produits de grande consommation bio [qui] observent une panne de croissance depuis l’automne dernier ».

« La situation n’est pas appelée à durer, car cela va s’améliorer », rassure néanmoins Sébastien Courtois, administrateur de la coopérative interrogé par Agra Presse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde