Aller au contenu principal

Contre l'agribashing, la cellule Déméter 80 officiellement créée

Les parties prenantes de la cellule Déméter 80 s'engagent aujourd'hui à mener des actions conjointes pour prévenir les actes de malveillance envers le monde agricole.

© Ministère de l'Intérieur

Dans la mythologie grecque, Déméter est la déesse de la terre cultivée, de la terre fertile, de l'agriculture et des moissons. Dans le monde réel d'aujourd'hui, c'est le nom donné à une cellule mise en place sous l'autorité de la préfecture de la Somme pour lutter contre l'agribashing et les actes malveillants envers les agriculteurs.

« Dans un contexte de multiplication des actes d'incivilité et d'intimidation envers les professionnels de l'agribashing, Muriel Nguyen, préfète de la Somme, met en place l'observatoire de l'agribashing », précise un communiqué de la préfecture. Cette mise en place officielle a lieu ce jeudi 15 octobre, à Amiens. A cette occasion, une convention doit être signée entre les différents acteurs locaux.

Neuf acteurs mobilisés

Ces acteurs, qui sont-ils ? Autour de la table, ce matin, on devrait retrouver la préfecture de la Somme représentée par la préfète de la Somme, Muriel Nguyen, le procureur de la République, Alexandre de Bosschere, la FDSEA 80, les Jeunes Agriculteurs de la Somme, la Chambre départementale d’agriculture de la Somme, la MSA de Picardie, le groupement de gendarmerie départementale, Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Somme (SDIS80) ou encore l'association des maires de la Somme.

La création de cette cellule départementale est en réalité une déclinaison de la convention nationale signée le 13 décembre 2019 entre la ministère de l’Intérieur, la direction générale de la gendarmerie nationale, la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles et les Jeunes Agriculteurs visant à lutter contre les atteintes contre les exploitations agricoles.

Hostilité de certaines ONG

Dans le texte de la convention qui sera signé, chacune des parties prenantes a une mission bien définie. Tandis qu'il sera demandé aux uns de favoriser les échanges entre forces de l'ordre et monde agricole, d'autres sera chargés de répondre aux besoins de mise en sureté des exploitations agricoles. La promesse de la cellule Déméter est aussi de traquer et de neutraliser les auteurs de menaces envers le monde agricole, y compris lorsque celles-ci ont lieu « dans le cyberespace ».

On comprend mieux ainsi l'hostilité de certaines organisations à la mise en place de cet outil, à l'image des associations L214 – elle a saisi la justice contre la mise en place de la cellule nationale Déméter en juillet 2020 –, Pollinis, Générations Futures ou encore le réseau des magasins Biocoop.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Quand la plaine s’embrase…
Les fortes chaleurs, la sécheresse et le vent sont le trio infernal de la moisson, augmentant les risques d’incendie dans les…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Pour les agriculteurs, le nouveau Système de suivi des surfaces en temps réel implique de s’approprier l’application mobile Telepac Géophotos.
À la découverte du Système de suivi des surfaces en temps réel
Le Système de suivi des surfaces agricoles en temps réel sera en place pour les contrôles des déclarations Pac dès 2023. La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde