Aller au contenu principal

Contrôle de performance : des indicateurs pour piloter le troupeau

Le contrôle de performance lait et viande joue un rôle majeur et central dans la gestion et le pilotage de l’élevage au quotidien. Il contribue alors à l’amélioration du revenu des éleveurs adhérents.

Christelle Lecointe

Le lait passé au crible 

Le service en lait existe depuis 2016. Il bénéficie d’un agrément officiel des pouvoirs publics et fait l’objet de vérifications régulières selon les règles de management de la qualité de France génétique élevage au niveau national. Actuellement, plus de cent éleveurs nous font confiance avec en moyenne soixante-cinq vaches contrôlées par élevage et des troupeaux de trente à plus de deux-cents vaches. Neuf exploitations sont équipées de robots de traite et nous intervenons également dans deux élevages de chèvres.

Les données classiques de composition et de qualité du lait (TB, TP, urée, cellules) peuvent être complétées par d’autres indicateurs tels que les acides gras ou encore le test de gestation dans le lait. Les résultats des contrôles peuvent être enregistrés officiellement ou non selon les choix de l’éleveur et la régularité des passages.

Différentes formules, avec et sans agents, sont ainsi proposées aux éleveurs, complétées le cas échéant de conseils techniques autour de la qualité du lait, du système fourrager, de la gestion technico-économique ou, encore, d’autres prestations dispensées par les autres services de la chambre d’agriculture : bâtiments, matériel de traite, suivi de la plaine, accompagnement aux demandes d’aides… Des conseillers de proximité à l’écoute des préoccupations quotidiennes des éleveurs !

Christelle Lecointe - 06 29 69 38 53

 

Eric Lucet

Le troupeau allaitant détaillé

Tout comme le lait, différentes formules sont proposées aux éleveurs. La formule VA4 avec la réalisation de pesées des veaux deux à trois fois par an autour du sevrage, le pointage des veaux entre quatre et douze mois par un technicien formé et agréé pour une race. Le pointage correspond à une appréciation visuelle de la morphologie des veaux et requiert un œil expert, rendu possible par un parcours de formation régulier dispensé par l’Institut de l’élevage. Toutes ces données, compilées et restituées après chaque pesée, permettent l’élaboration du bilan génétique de l’élevage (B.G.T.A). Nous proposons également la formule VPS en plus de la formule VA4, avec la réalisation de pesées des génisses d’élevage deux fois par an, à la mise à l’herbe et à la rentrée en bâtiment. Une restitution des résultats après chaque pesée, croissance des génisses et calcul de poids à âge type, permet la comparaison des animaux entre eux au même âge. Enfin, la formule VAE avec la réalisation des pesées par l’éleveur lui-même après vérification de la bascule est également proposée.

En cette période de crise sanitaire, une attention particulière est portée sur la désinfection du matériel de prélèvement et de pesée. Les conseillers et peseurs bénéficient du matériel de protection individuel, afin de garantir des interventions en toute sécurité et sans pénaliser le service rendu.

Éric Lucet - 06 34 08 50 59

 

 

Des pesées pour gérer santé et qualité du troupeau

Valère Louchet, associé du Gaec Grancher-Louchet,  en charge de la pesée de lait chaque mois.

Valère Louchet, associé du Gaec Grancher-Louchet, en charge de la pesée de lait chaque mois.


En 2016, année de crise laitière, le Gaec Grancher-Louchet a fait le choix du protocole B proposé par la chambre d’agriculture sur la base de douze pesées par an.

Pour Pierre Grancher, la raison première était avant tout économique : «le fait de faire le contrôle nous-mêmes nous a permis d’économiser de l’argent pendant cette période critique pour notre élevage spécialisé de 150 vaches laitières. Cette façon de faire est rendue possible grâce à la main-d’œuvre présente sur l’exploitation. Effectivement, avant de franchir le cap pour réaliser sa pesée seul, il faut se poser la question suivante : ai-je le temps et les moyens humains de réaliser mes pesées lait en plus de la traite et sans la pénaliser ?»
En parallèle, il partage et témoigne de l’importance d’avoir les résultats de pesée régulièrement, pour obtenir les indicateurs nécessaires afin de gérer la qualité du lait et la santé de son troupeau.
Les associés apprécient également les multiples services des différents métiers qu’offre la chambre d’agriculture. Le relationnel est également important car le service est réactif à toutes ses demandes.

 

«Des indicateurs fiables et certifiés»
 

Franck Houssé, éleveur de quarante vaches allaitantes en race  Blonde d’Aquitaine à Hérissart vient tout juste d’adhérer au service Bovins croissance de la chambre d’agriculture.  Il nous explique les raisons de son choix.
Franck Houssé, éleveur de quarante vaches allaitantes en race Blonde d’Aquitaine à Hérissart vient tout juste d’adhérer au service Bovins croissance de la chambre d’agriculture. Il nous explique les raisons de son choix. 

Je suis passionné de génétique. Mon objectif est d’augmenter le cheptel. Le service Bovins croissance va me permettre d’optimiser la conduite de mon troupeau grâce au suivi des croissances et d’améliorer le niveau génétique à l’aide d’indicateurs fiables et certifiés mis à ma disposition. Ces index vont m’aider dans le choix des réformes, dans le tri des génisses de renouvellement et dans le choix des accouplements. Il s’agit aussi de mieux valoriser mes animaux d’élevage, principalement des futurs reproducteurs grâce à la fourniture de documents officiels. En plus de ces informations, je pourrai objectivement comparer mes résultats à l’ensemble des élevages de la race qui me concerne. Enfin, je terminerai par l’intérêt de bénéficier d’un regard extérieur grâce au passage régulier du technicien spécialisé.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La hausse annoncée du tarif  de l'électricité s'ajoute à d'autres charges qui ont déjà explosé pour Marc Leroy, comme d’autres producteurs de pommes de terre.
La flambée de l'électricité met le feu aux frigos de stockage
Les producteurs de pommes de terre qui stockent leur récolte dans des bâtiments réfrigérés doivent eux aussi faire face à des…
Pour Corinne, le plus gros travail a lieu pendant la plantation. Elle espère atteindre une rentabilité équivalente à celle  d’une bonne pomme de terre.
Le pari du Paulownia pour valoriser les parcelles difficilement cultivables
Pour tirer une valeur ajoutée de ses parcelles peu exploitées, Corinne Obert mise sur la culture de l’arbre Paulownia, dont le…
L’offre alléchante de Milcobel aux éleveurs régionaux attise le feu
Avec 555 €/1 000 l (42/43) payés en juin 2022, la coopérative belge Milcobel espère séduire les éleveurs laitiers des Hauts-de…
Depuis dix ans, Clémentine Peria transmet son amour pour les chevaux aux enfants. Les meilleures conditions pour cela  sont réunies dans son nouveau poney-club.
Shet'land, le poney-club des rêves de Clémentine Peria enfin réalité
Clémentine Peria fête les dix ans d’ouverture de son poney-club, Shet'land. Pour l’occasion, il fait peau neuve. D’abord…
La sucrerie de Roye (Saint Louis Sucre) devrait démarrer son activité le 22 septembre pour une durée de campagne d’environ 115 jours.
Premières betteraves arrachées pour être au plus vite transformées
Si les industriels anticipent le démarrage de leur activité pour se prémunir d’éventuelles coupures de gaz et éviter une…
Grand consommateur d’électricité pour l’ensemble des étapes de la production d’endives, Hervé Persyn n’est pas serein quant à l’avenir de son activité.
La flambée de l’électricité rend l’endivier amer
Producteur d’endives dans l’est de la Somme, Hervé Persyn s’interroge sur la pérennité de son entreprise confrontée à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde