Aller au contenu principal

Conty : tout savoir sur les PLU intercommunaux

Echo de l'assemblée générale cantonale de la Fdsea

25 personnes ont participé à l’AG de Conty.
25 personnes ont participé à l’AG de Conty.
© AAP


Encore une assemblée cantonale sous le signe de l’investissement politique. Patrick Rimbert, président du canton de Conty, a en effet choisi de traiter le thème du PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal) pour son assemblée générale avec la participation d’Olivier Faict, secrétaire général adjoint de la Fdsea et Alexandra Cannesson de la chambre d’agriculture.
«Il existe trois types de documents d’urbanisme : le Scot (schéma de cohérence territoriale), le PLU (plan local d’urbanisme) et la carte communale», a précisé Alexandra Cannesson. Et d’insister «les documents d’urbanisme sont des outils pour les communes. Ils ne sont pas obligatoires !». Un PLUi offre les mêmes possibilités qu’un PLU communal. Il définit les droits propres à chaque parcelle (zone constructibles, zones d’activités), il protège les espaces agricoles, naturels (sites, forêts), il permet également d’organiser l’implantation des constructions (hauteur, alignement) et de réserver les emplacements nécessaires aux équipements publics à réaliser (routes, équipements communaux). «Il faut être vigilant dans la constitution du PLU car il peut vous gêner dans vos travaux. D’où l’intérêt de s’engager dans les conseils municipaux et les communautés de communes. L’activité agricole est concernée, nous ne devons pas être oubliés dans ces types de documents», a souligné Olivier Faict.
«Pas toujours évident d’être informé de la mise en place d’un PLUi», ont fait remarqué les participants. «Il faut en effet regarder les affichages en mairie et les annonces légales dans les journaux, a déploré Alexandra Cannesson. Vous pouvez être informé également au moment de la concertation avec la population, organisée par le conseil communautaire ou encore durant l’enquête publique. Un cahier de doléances doit être disponible en mairie où chacun peut indiquer ses souhaits concernant le PLU. A noter que le PLUi approuvé est tenu à la disposition du public en mairie». Soyez donc vigilants !

De 46 à 23 cantons
Le conseiller général Jean-Christophe Loric est ensuite intervenu sur le projet de décret qui doit faire de 46 à 23 le nombre de cantons dans la Somme. «L’objectif est de rééquilibrer la population au sein des cantons avec en moyenne 24 000 habitants (plus ou moins 20%). Pour assurer la parité, il a été décidé qu’un homme et une femme serait élu pour chaque nouveau canton, soit toujours autant de conseillers généraux qu’actuellement», a-t-il déploré. Le canton de Conty serait donc associé à celui d’Ailly-sur-Noye, deux cantons qui travaillent déjà ensemble et avec des problématiques similaires ainsi que quelques communes de Boves.
Les participants se sont retrouvés l’après-midi pour visiter Touquet Savour à Essertaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde