Aller au contenu principal

Aventure
Courage et bon sens paysan pourront-ils leur faire gagner Koh-Lanta ?

Une nouvelle saison du jeu d’aventure de TF1 revient à partir de ce soir (vendredi 12 mars). Parmi les 20 candidats qui vont s’affronter dans différentes épreuves sportives, de survie et de stratégie, deux agriculteurs. Portraits croisés.

Koh-Lanta
Laure et Arnaud sont tous agriculteurs et participent à la 22ème édition de Koh-Lanta.
© A.ISSOCK/ALP/TF1

L’avenir leur dira s’ils ont eu raison de quitter leur ferme pour rejoindre une île de la Polynésie française, et si leur quotidien leur aura permis de briller, mais une chose est sûre, l'expérience des années précédentes l'ayant montré, la tâche s’annonce ardue. A partir de ce soir (21h05), TF1 diffuse une nouvelle saison de son émission d’aventure Koh-Lanta. Parmi les 20 candidats qui vont s’affronter, deux sont agriculteurs.

A 26 ans, Laure est éleveuse de vaches laitières dans le Doubs. Associée avec son père, elle gère un troupeau de 230 animaux. Si elle s’est engagée dans l’aventure, c’est d’abord pour montrer son caractère à un papa et « l’impressionner ». Derrière une apparence « drôle, souriante », Laure vit en réalité un quotidien fait de « beaucoup d’efforts et de sacrifices pour pérenniser son exploitation ».

Arnaud, 36 ans, est lui aussi agriculteur. Sa spécialité ? Le maraîchage qu’il pratique sur une petite exploitation en Moselle. A première vue, les épreuves physiques devraient être une formalité pour celui que la production présente comme « un grand gaillard », avec « les pieds bien sur terre ». Toujours aux yeux de TF1 et de la société de production Adventure Line Productions, Arnaud présente « des airs bourrus de prime abord derrière lequel se cache un cœur tendre ». Le maraîcher participe à l’aventure pour « gagner » et « faire la fierté de sa tribu ». Sa promesse ? Celle de ne pas avoir quitté pendant plusieurs jours ses enfants, ses 70 poules, et ses champs pour rien…

Lors de ce premier épisode, rien de vraiment spectaculaire n’est attendu, mais on devrait néanmoins déjà en savoir un peu plus sur chaque candidat. C’est en effet ce soir que les équipes – les rouges contre les jaunes – vont se former.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde