Aller au contenu principal

Covid : 3 M€ pour les éleveurs de canards, pintades, cailles et pigeons

Elevage canards
© Pixabay

À l'instar des producteurs de pommes de terre, les éleveurs de pintades, canards, cailles et pigeons, particulièrement touchés par les mesures de confinement et la fermeture des restaurants, vont bénéficier d'une aide spécifique de l’État, à hauteur de 3 millions d'euros. Les responsables professionnels de ces filières en ont reçu l'engagement de la part du ministère de l'Agriculture, en fin de semaine dernière, rapporte-t-on à l'interprofession volaille de chair (Anvol).

Les modalités d'attribution de l'aide restent à construire avec FranceAgriMer. «Elles visent à aider les éleveurs qui ont perdu le plus du fait des deux périodes de confinement», explique la directrice d'Anvol, Anne Richard. Ces mêmes activités ont, par ailleurs, été ajoutées à la liste S1Bis des petites et moyennes entreprises (jusqu'à 50 salariés) dépendant des secteurs touchés par les mesures de confinement, qui bénéficient à ce titre de mesures d'exonérations sociales et fiscales renforcées. Tout comme les petits abattoirs. «Il y a une prise de conscience de ce que la fermeture de la restauration a durement handicapé notre secteur», se félicite la directrice de l'Anvol Anne Richard. «C'est un geste significatif mais qui risque d'être insuffisant», a de son côté commenté le président de la Coopération agricole - Nutrition animale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde