Aller au contenu principal

Cristal Union envisage de fermer deux sucreries

Cristal Union envisage la fermeture de deux sucreries et une réduction de l’activité de conditionnement sur un autre site, a-t-il indiqué le 18 avril. «Le conseil d'administration de Cristal Union a décidé de mettre à l'étude le projet de fermeture des sites de Bourdon (Puy-de-Dôme) et de Toury (Eure-et-Loir), ainsi que le projet d'arrêt partiel de l'activité de conditionnement du site d'Erstein (Bas-Rhin)», selon un communiqué. Le groupe coopératif, qui présente «des résultats négatifs pour l’exercice clos le 31 janvier 2019», se dit à la recherche de repreneurs et de solutions alternatives à la fermeture des deux sucreries. L'usine de Bourdon «est un site très isolé», a expliqué à l’AFP Alain Commissaire, le DG, et si la décision de fermer est finalement prise à l'issue de l'étude, «on ne peut pas imaginer continuer à produire des betteraves et les véhiculer à quelques centaines de kilomètres». Les agriculteurs coopérateurs du Massif central «arrêteront de cultiver de la betterave». La situation de Toury est différente. Le site est à proximité de deux autres usines du sud de Paris, trente ou quarante kilomètres, «donc il n'y a pas vraiment de sujet» concernant l'emploi ou la production des coopérateurs, a-t-il assuré.

Ne laisser «aucun agriculteur sur le bord de la route» (CGB)

La CGB (betteraviers) a appelé le 18 avril Cristal Union à ne laisser «aucun agriculteur sur le bord de la route», juste après l’annonce par le groupe d’une possible fermeture de deux sucreries. «Cristal Union en tant que coopérative a le devoir d’accompagner ses agriculteurs pour leur permettre de poursuivre la betterave dans les meilleurs conditions», déclare le président Franck Sander, cité dans un communiqué. Et la CGB de souligner que la sucrerie de Toury (Eure-et-Loir), d’une capacité de production de plus de 150 000 t, détient le « record français en termes de rendements (116 tonnes de betteraves à 16°/ha)» sur les 10 000 ha cultivés par 630 agriculteurs. Concernant le site de Bourdon (Puy-de-Dôme) d’une capacité de production de 70 000 t de sucre avec 423 planteurs, le syndicat refuse la «disparition de la betterave» du bassin de la Limagne. Régis Chaucheprat, président de la CGB Limagnes, appelle dans le communiqué à s’«organiser localement pour construire un nouveau projet betteravier».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde