Aller au contenu principal

Dans la Somme, Service de remplacement et GE recrutent

Faire de l'aide à la recherche d'emploi son propre métier, c'est ce que propose le Service de remplacement et le Groupement d'employeurs de la Somme en proposant un poste de « chargé(e) de mission emploi-formation ».

© Services de remplacement

Le Service de Remplacement et le Groupement d'employeurs de la Somme sont des associations loi 1901. Leurs objectifs sont de re?pondre aux besoins de leurs adhe?rents en leur proposant de la main d'oeuvre qualifie?e et adapte?e a? leurs attentes. Depuis un an, un plan d'action baptisé Innov Emploi a été lancé. Il s'agit d'un programme de recherche-action qui doit permettre de re?pondre avec des moyens nouveaux aux besoins de recrutement des employeurs agricoles et implanter au sein du Groupement d'employeurs une nouvelle offre de services. Ce programme met en oeuvre plusieurs actions coordonne?es permettant d'aller a? la rencontre de nouveaux publics et d'organiser toutes les e?tapes d'un parcours d'orientation, de formation et d'inte?gration durable dans l'emploi.

Sous l'autorite? du pre?sident et de la directrice, le (la) futur(e) chargé(e) de mission sera charge? d'appliquer la mise en oeuvre de cette action porte?e par le GE et de de?velopper et fide?liser un portefeuille adhe?rent sur les deux structures Service de Remplacement et Groupement d'employeurs.

Les missions

  • De?velopper les relations avec les agriculteurs, les entreprises et les partenaires
  • De?velopper et fide?liser les relations avec les agriculteurs, les entreprises et partenaires - Cibler et prospecter les adhe?rents potentiels : prospection, prise de rendez-vous, envoi de mails
  • Etablir et diagnostiquer leurs besoins en main d'oeuvre sur le territoire
  • Contribuer a? la Gestion des ressources humaines et l'appui au recrutement
  • Participer a? l'e?laboration de la strate?gie locale de recrutement du Groupement et du Service - Sourcing, analyse du besoin en recrutement, appui au recrutement.
  • Mettre en oeuvre de la communication
  • Participer aux re?seaux sociaux
  • Proposition et appui aux outils locaux de communication

  • Participer aux e?ve?nements agricoles

  • Cre?ation d'articles de presse et de la newsletter

  • Participer a? la mise en oeuvre de l'action Agr'Innov Emploi

  • Entretenir et de?velopper les partenariats avec les acteurs locaux et re?gionaux (organisations professionnelles, centres de formation, ope?rateurs de l'emploi et de l'insertion, institutions, ambassadeurs de l'action)

  • Veille : marche? du travail, bassin d'emploi, re?seau d'employeurs, organismes de formation, aides et mesures pour l'emploi, la formation...

  • Assurer la diffusion des informations et la cohe?rence des actions entre les diffe?rents acteurs

  • Pre?parer, participer et/ou animer les re?unions

  • Participer a? l'animation des formations, des dispositifs techniques et les vecteurs de communication

  • Tenir et respecter les de?lais du calendrier de l'action

Profil et compe?tences

Sens aigu du contact, de la communication et des relations humaines. Anticipation - Capacite? de diagnostic et d'analyse. Savoir-faire dans le pilotage et la conduite de projets multipartenaires (organisation, suivi technique et financier). Souci de valorisation des compe?tences internes et du de?veloppement de partenariat. Aptitude au management par projet et conseil strate?gique.

Dote? de connaissances sur les dispositifs concernant la formation, l'emploi et l'insertion.

Connaissance du monde agricole ou forte motivation pour le de?couvrir.

Une premie?re expe?rience dans le suivi et la re?alisation technique de projets serait un plus.

Conditions

CDI a? temps plein (35 heures hebdomadaires).

Re?mune?ration selon expe?rience et selon l'accord collectif re?gional de la Chambre re?gionale d'agriculture des Hauts-de-France.

Poste base? a? Amiens avec des de?placements dans le de?partement de la Somme et en re?gion des Hauts de France occasionnellement.

Prise de fonction : septembre-octobre 2020

Les candidatures (Lettre de motivation et curriculum vitae) sont a? adresser avant le 31 aou?t a? gesomme80@gmail.com ou a? GEA Somme, 19 bis rue Alexandre Dumas 80096 Amiens Cedex 3

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Produire des pulpes de betteraves en abaissant la facture énergétique,  c’est le défi dans lequel s’est lancé le groupe coopératif Cristal Union.
Sainte-Émilie lauréate d’un prix pour la décarbonation
La sucrerie Sainte-Émilie du groupe coopératif Cristal Union figure parmi les 16 lauréats du plan de relance gouvernemental en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde