Aller au contenu principal

Politique
Dans le programme des Verts pour la cause animale, que des interdits

Dans le cadre des élections départementales et régionales qui auront lieu les 20 et 27 juin prochains, le parti Europe-Écologie-Les Verts (EELV) a dévoilé une partie de son programme intitulé « 65 propositions dans les animaux ».

programme EELV
Le parti écologiste EELV fait de la cause animale l’un des pivots de sa campagne pour les élections départementales et régionales.
© Pixabay

Dans un document de 28 pages, le parti dirigé par le secrétaire national Julien Bayou, fait de la cause animale l’un des pivots de sa campagne : « Élevages industriels et intensifs, cirques, corrida, destruction des habitats, chasse, expérimentation animale... Nous devons sortir d’une logique de domination et d’exploitation pour aller vers la cohabitation », indique le document.

EELV souhaite notamment réaliser un audit de la condition animale sur le territoire, faire respecter le droit des animaux, créer des brigades de protection animale mais aussi végétaliser les repas officiels de la région et du département, et créer des espaces naturels sans chasse et sans pêche.

Dans son chapitre 4, consacré à l’agriculture, EELV demande par exemple « de ne pas soutenir ou promouvoir la filière foie gras » et de « limiter le transport des animaux vivants ». Elle souhaite que la restauration collective de ne serve « plus de produits animaux issus de l’élevage intensif », etc.

Parmi ces 65 propositions, 12 paraissent essentielles au parti écologiste : il souhaite ainsi « promouvoir la réduction de la consommation des produits animaux et la production de protéines végétales dans les différents plans et schémas agricoles régionaux » ; « conditionner les financements à l’agriculture et l’élevage (FEDER, FEADER, PDR) à des critères élevés de respect du bien-être animal » et aussi proposer « au moins deux repas végétariens par semaine, dont un végétalien, ainsi qu’une alternative quotidienne dans les cantines publiques ». EELV propose enfin de lutter contre la chasse à courre, la corrida, les combats de coqs et les cirques avec animaux, en les privant de subventions directes et indirectes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Hugues d’Hautefeuille a testé plusieurs itinéraires culturaux dans ses micro-parcelles, à Monsures. 
Une filière orties émerge en Hauts-de-France
L’ortie est une plante qui pousse partout où on ne la souhaite pas. Pourquoi ne pas la cultiver pour en tirer des bénéfices ? C’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde