Aller au contenu principal

Elections régionales
Dans les Hauts-de-France, la FNSEA satisfaite de Bertrand, un élu CR avec Chenu

Alors que la profession agricole des Hauts-de-France (FRSEA-JA) invite ce vendredi 11 juin après-midi les têtes de liste aux élections régionales à un débat sur leur stratégie régionale pour l'agriculture, le président de la Chambre d'agriculture régionale et administrateur de la FNSEA en en charge des questions climatiques et énergétiques, Olivier Dauger semble avoir déjà choisi son champion.

Bertrand et Dauger
Xavier Bertrand et Olivier Dauger lors de l'édition 2015 du SIA.
© Twitter

Les Hauts-de-France constitueront sans aucun doute une des têtes d’affiche de ces élections, avec un président sortant Xavier Bertrand (DVD), aussi candidat à la présentielle, qui y joue son avenir politique. « C’est un bon président. Il a une vision de l’agriculture basée sur le développement, pas contre l’environnement (quoi qu’en disent ses adversaires) », juge le président de la chambre régionale d’agriculture Olivier Dauger. « Et surtout, en faveur de la transition : on a monté avec lui, à la chambre, un plan Agro-écologie. » Son programme est de « défendre une agriculture diversifiée, de territoire », considère le patron de la chambre régionale. Xavier Bertrand souhaite « valoriser au maximum ce qu’on peut faire en Hauts-de-France, aussi bien sur le plan alimentaire que des nouvelles filières, notamment l’isolation des bâtiments, l’énergie. C’est ce qui crée de l’emploi, à ses yeux ».

Ce n'est pas vraiment une surprise : un duel se dessine avec le RN, qui talonne le favori dans les sondages. Sébastien Chenu en est la tête de liste, incluant à la cinquième place l'ex-président de la Coordination rurale (CR) du Nord, Carlos Descamps*. Celui-ci entend « porter la voix des petits agriculteurs ». Au cours de sa campagne, le RN fixe comme objectif « le localisme, en recréant un dynamisme local et en se fournissant le plus près possible de la production, en circuit court ».

Karima Delli, côté union de la gauche (EELV-PS-PCF-LFI), promet quant à elle « 100 000 emplois verts, notamment dans la filière bio et les circuits courts ». L’eurodéputée écologiste s’est par ailleurs jointe à une manifestation le 5 juin dans Lille pour réclamer un moratoire sur les élevages intensifs, qu’ils soient de porcs, de volailles, de bovins ou de saumons, dénonçant leur multiplication en Hauts-de-France.

Le quatrième candidat dont le résultat sera scruté est Laurent Pietraszewski, à la tête d'une liste LREM (majorité présidentielle). Sur son site web de campagne, agriculture et agroalimentaire sont abordés de manière éparse. Parmi les propositions, l'actuel secrétaire d'Etat chargé des retraites et de la santé au travail défend « une part significative d'aliments bios dans la restauration scolaire et étudiante (...), l’installation de jeunes agriculteurs s’engageant dans des pratiques agricoles raisonnées et bio et à la recherche de débouchés commerciaux pour des produits locaux (...) ou encore la plantation de 1000 kilomètres de haies en bordure de champs pour lutter contre l’érosion des sols et les inondations,et protéger la biodiversité. »

* La Coordination rurale des Hauts-de-France indique dans un communiqué du 11 juin que l'engagement de Carlos Descamp sur la liste RN de Sébastien Chenu est à titre « strictement personnel ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
Désherbant non conforme : plus de peur que de mal... dans la Somme
Alertés au même titre que leurs homologues d’autres régions, les betteraviers de la Somme pourraient avoir échappé aux…
Des trucs et des astuces qui changent la vie
Ils en ont, de l’imagination, les éleveurs des Hauts-de-France. Dans les exploitations, des idées ingénieuses naissent pour…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde