Aller au contenu principal

Faits divers
De l'engrais cher qui se volatilise

Le groupement départemental de gendarmerie de la Somme alerte les agriculteurs sur la disparation de plusieurs tonnes d'engrais azotés au sein d'exploitations agricoles au cours des dernières semaines.

engrais azoté
Le prix élevé de l’engrais azoté le rend encore plus volatil qu’à l’accoutumée.
© Pixabay

Volatilisé avant même d’être épandu. Le prix élevé de l’engrais azoté le rend encore plus volatil qu’à l’accoutumée comme ont pu le constater au cours des derniers jours plusieurs agriculteurs du département de la Somme. Via le réseau Alerte Agri 80, un message est tombé fin de semaine dernière signalant des disparitions d’engrais azoté liquide. Les faits rapportés à la gendarmerie se sont produits dans les secteurs d’Albert et de Villers-Bocage.

Dans chacune de ces situations, ce sont « de grandes quantités d’azote » qui ont disparu, selon Fanny Cuillerdier, chef d’escadron du groupement départemental de gendarmerie de la Somme. On parle d’environ 30 à 40 000 litres à un endroit, et d’environ 30 000 litres à un autre lieu.

Pour la gendarmerie, difficile de savoir si ces deux vols sont liés, et à quelle date ils ont eu lieu. « Ce que l’on sait, détaille Fanny Cuillerdier, c’est que ces deux faits ont eu lieu la nuit, sans effraction ». D’autres disparitions ont-elles eu lieu ailleurs ? « On nous a rapporté un cas similaire en Seine-Maritime, explique-t-on à la gendarmerie de la Somme. Mais rien pour le moment dans l’Oise ou dans l’Aisne ». « L’autre problème, c’est que ce sont des faits qui sont constatés le jour où le produit est utilisé… Quand il s’agit de plus petites quantités, on ne s’en rend pas forcément compte. »

En attendant, les agriculteurs sont invités à ouvrir l’œil et à sécuriser leurs lieux de stockage, même si les moyens de protection peuvent paraître dérisoires. En cas de doute, ou pire, si un vol a été constaté chez eux, ils sont également invités à composer le 17 ou à se rendre à la brigade la plus proche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’augmentation de prix en vue pour les betteraves qui seront récoltées en 2023, mais des engagements techniques…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde