Aller au contenu principal

De nouvelles obligations dans les endiveries

La mise en place d’un comité social et économique (CSE) vient bousculer l’organisation des endiveries à la veille de la récolte. L’Union des endiviers a réuni ses adhérents à Arras, le 29 août, pour les y préparer.

Place aux élections dans les endiveries ou le CSE vient remplacer les délégués du personnel (DP).
Place aux élections dans les endiveries ou le CSE vient remplacer les délégués du personnel (DP).
© Leitenberger



Le Nord et le Pas-de-Calais concentrent la majorité des surfaces d’endives avec 62 % du total des superficies françaises. Les endiveries, employeuses de main-d’œuvre, sont donc nombreuses sur ces territoires. Avant le 1er janvier 2020, ces dernières, comme d’autres entreprises agricoles, doivent constituer un CSE, nouvelle instance représentative du personnel.
«La création de CSE est une nouvelle obligation, nous devons nous y préparer», a introduit Claire Lefèvre, coprésidente de l’Union des endiviers. Le CSE vient en effet remplacer les délégués du personnel (DP). «Son rôle est de présenter à l’employeur les réclamations individuelles ou collectives relatives aux salaires, à la santé, à la sécurité et aux conditions de travail, indique Stéphan Becourt, responsable du service social au Cerfrance de Saint-Laurent-Blangy (62). Toutes les entreprises ayant franchi le seuil des onze salariés au cours des douze derniers mois sont concernées par cette mise en place.» Le CSE doit disposer de son propre local, avec tables, chaises et placard fermé. Le responsable bénéficiera de dix heures de délégation par mois minimum dans les entreprises de moins de cinquante salariés.
Le nombre de réunions du CSE ne peut pas être inférieur à six par an.

Méthodologie des élections
Les employeurs ont pour mission d’avertir les salariés de l’organisation des élections (affichages, courrier individuel…). «Le premier tour est organisé obligatoirement quatre-vingt-dix jours après cette étape, précise Stéphan Becourt. Il est donc temps, pour les endiveries n’ayant pas informé leurs salariés, de s’y préparer.» En amont des élections, des candidats doivent se faire connaître et des listes peuvent être affichées au sein de l’entreprise. Cette dernière a la charge d’organiser les premier et second tours, pendant le temps de travail, en mettant le matériel à disposition des votants (isoloirs, urnes, enveloppes…). Les résultats seront ensuite proclamés et affichés.

Stabilité du nombre de producteurs

La campagne de récolte des endives va débuter en Hauts-de-France. «Aux champs, les endives sont collectées dès octobre et jusqu’à fin novembre», rappelle Philippe Brehon. Selon le coprésident de l’Union des endiviers, «les semis, réalisés en mai dans des conditions favorables, ont été réussis». «Les cultures sont bien en place, avec un bon peuplement, mais ont souffert de la sécheresse (outre les parcelles irriguées)», évoque-t-il. Quid des calibres des racines ? En 2019, le nombre d’endiviers est resté «fixe, assure Philippe Brehon. Contrairement à la conjoncture des dix dernières années». Une stabilité qui devrait garantir les volumes de production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde