Aller au contenu principal

De nouvelles obligations dans les endiveries

La mise en place d’un comité social et économique (CSE) vient bousculer l’organisation des endiveries à la veille de la récolte. L’Union des endiviers a réuni ses adhérents à Arras, le 29 août, pour les y préparer.

Place aux élections dans les endiveries ou le CSE vient remplacer les délégués du personnel (DP).
Place aux élections dans les endiveries ou le CSE vient remplacer les délégués du personnel (DP).
© Leitenberger



Le Nord et le Pas-de-Calais concentrent la majorité des surfaces d’endives avec 62 % du total des superficies françaises. Les endiveries, employeuses de main-d’œuvre, sont donc nombreuses sur ces territoires. Avant le 1er janvier 2020, ces dernières, comme d’autres entreprises agricoles, doivent constituer un CSE, nouvelle instance représentative du personnel.
«La création de CSE est une nouvelle obligation, nous devons nous y préparer», a introduit Claire Lefèvre, coprésidente de l’Union des endiviers. Le CSE vient en effet remplacer les délégués du personnel (DP). «Son rôle est de présenter à l’employeur les réclamations individuelles ou collectives relatives aux salaires, à la santé, à la sécurité et aux conditions de travail, indique Stéphan Becourt, responsable du service social au Cerfrance de Saint-Laurent-Blangy (62). Toutes les entreprises ayant franchi le seuil des onze salariés au cours des douze derniers mois sont concernées par cette mise en place.» Le CSE doit disposer de son propre local, avec tables, chaises et placard fermé. Le responsable bénéficiera de dix heures de délégation par mois minimum dans les entreprises de moins de cinquante salariés.
Le nombre de réunions du CSE ne peut pas être inférieur à six par an.

Méthodologie des élections
Les employeurs ont pour mission d’avertir les salariés de l’organisation des élections (affichages, courrier individuel…). «Le premier tour est organisé obligatoirement quatre-vingt-dix jours après cette étape, précise Stéphan Becourt. Il est donc temps, pour les endiveries n’ayant pas informé leurs salariés, de s’y préparer.» En amont des élections, des candidats doivent se faire connaître et des listes peuvent être affichées au sein de l’entreprise. Cette dernière a la charge d’organiser les premier et second tours, pendant le temps de travail, en mettant le matériel à disposition des votants (isoloirs, urnes, enveloppes…). Les résultats seront ensuite proclamés et affichés.

Stabilité du nombre de producteurs

La campagne de récolte des endives va débuter en Hauts-de-France. «Aux champs, les endives sont collectées dès octobre et jusqu’à fin novembre», rappelle Philippe Brehon. Selon le coprésident de l’Union des endiviers, «les semis, réalisés en mai dans des conditions favorables, ont été réussis». «Les cultures sont bien en place, avec un bon peuplement, mais ont souffert de la sécheresse (outre les parcelles irriguées)», évoque-t-il. Quid des calibres des racines ? En 2019, le nombre d’endiviers est resté «fixe, assure Philippe Brehon. Contrairement à la conjoncture des dix dernières années». Une stabilité qui devrait garantir les volumes de production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde