Aller au contenu principal

Politique
Denormandie esquisse les orientations d'un second mandat

Devant les membres de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation n’a pas fermé la porte à un éventuel deuxième mandat à la tête de son ministère.

Denormandie
Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, accompagnant le chef de l’Etat lors de son déplacement le 23 février 2021, en Côte d’Or
© (Crédit : Elysée / Twitter)

A l'occasion d'une audition par les députés de la commission des affaires économiques le 18 janvier, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a esquissé des orientations politiques dans le cas où il serait reconduit à son poste à l'issue de la présidentielle. La question lui était posée par le député LREM Jean-Baptiste Moreau.

Pour Julien Denormandie, les « sujets très importants qui doivent continuer (durant) les prochaines années » sont les suivants : « un, la rémunération, la mère des batailles (...) Deux, la troisième révolution agricole. La troisième partie est celle de la valeur de l'alimentation, notamment nutritionnelle ».

« Nous avons perdu le combat de la valeur nutritionnelle, environnementale, économique », a-t-il expliqué, plaidant pour un travail sur l'éducation à l'alimentation : « Au plus jeune âge, dans le débat sociétal, ça doit s’imposer comme une force de l’évidence que l’alimentation a une valeur ».

Plus tard lors de l'audition, le ministre s'est par ailleurs dit favorable - sans préciser d'échéance, à une nouvelle loi foncière, qui nécessitera « une sacrée consultation », et à la mise en place du chèque alimentaire. Sur ce dernier dossier, Julien Denormandie a rappelé que le retard pris dans sa mise en oeuvre « n'obère pas (s)a pertinence ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Entre l’activité de la ferme et la conduite du car, Pascal Degand a trouvé un bon équilibre.
Conducteur de bus et agriculteur, la double-activité heureuse
Chaque jour de la semaine, 250 bus Transdev-CAP (Les Courriers automobiles picards) sillonnent les routes régionales,…
De Tailly-l’Arbre-à-Mouches à la feria d’Alès en stop
Trois jeunes filles de Tailly-l’Arbre-à-Mouches se sont lancé le défi un peu fou de rejoindre en stop la féria d’Alès, dans les…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde