Aller au contenu principal

Des agriculteurs méthaniseurs ouvrent leurs portes

Alors qu’elles n’ont pas toujours bonne presse, plusieurs unités de méthanisation agricole vont s’ouvrir au grand public ce week-end à l’initiative de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France.

Pour les Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre, les agriculteurs méthaniseurs ouvrent les portes de leurs exploitations agricoles.
Pour les Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre, les agriculteurs méthaniseurs ouvrent les portes de leurs exploitations agricoles.
© Claudine Gérard

Pour les Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre, les agriculteurs méthaniseurs ouvrent les portes de leurs exploitations agricoles. Le grand public pourra alors découvrir comment les unités de méthanisation participent à la transition énergétique de leurs territoires. «Pour une meilleure acceptabilité des projets de méthanisation, nous devons davantage communiquer et répondre aux questions que le grand public se pose. Nous menons de nombreuses actions dans ce sens, alliant pédagogie et sensibilisation. Cette ouverture est un point important de notre charte de bonnes pratiques», explique Jean-François Delaitre, président de l’Association des agriculteurs méthaniseurs de France. Cette association «représente, fédère et défend des hommes et femmes qui ont bâti un méthaniseur en lien avec leur métier d’agriculteur», explique-t-elle. Elle compte ainsi plus de 400 adhérents «qui s’engagent pour la transition énergétique des territoires et le développement du biogaz d’origine agricole».

Un atout pour les territoires

«Des projets d’unités de méthanisation font parfois peur et cristallisent les positions entre agriculteurs et riverains. Pour autant, la méthanisation présente de nombreux atouts : production d’énergies renouvelables, de chaleur pour chauffer les maisons, de gaz vert, de carburant propre pour les véhicules… Nous participons au processus d’économie circulaire et de valorisation des déchets parfois mal connu de nos concitoyens, explique Vanessa Baudrier-Paillard, agricultrice dans les Deux-Sèvres. Ces journées nationales du biogaz vont permettre d’engager et de renforcer le dialogue entre les agriculteurs-méthaniseurs et leurs voisins, de créer des liens et de mieux se connaître.» Dix-sept portes ouvertes sont organisées dans toute la France pour aller à la rencontre des agriculteurs producteurs de biogaz. Dans les Hauts-de-France, elles sont deux à accueillir les visiteurs, grand public ou professionnels, le samedi 18 septembre, de 10h à 17h : la SAS Plainval biométhane, Ferme de La Fosse Thibault, à Plainval (60130) et Saconin Biométhane, chemin de Cœuvre – Saint-Amand à Saconin-et-Breuil (02200).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Le marché aux bestiaux, installé sur 4 ha à Tilloy-les-Mofflaines, serait trop coûteux pour la Communauté urbaine  d’Arras (CUA).
Sans marché aux bestiaux d’Arras, l’élevage régional sera affaibli
La Communauté urbaine d’Arras (CUA), propriétaire du marché aux bestiaux, va cesser cette activité jugée trop onéreuse fin 2021.…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde