Aller au contenu principal

Betteraves
Des arrachages de betteraves précoces pour prévenir la crise du gaz ?

La coopérative Tereos veut concentrer la transformation des betteraves sur le début de campagne pour éviter l’explosion du prix du gaz, voire un rationnement en raison de la guerre entre l’Ukraine et la Russie.

betteraves arrachages
© Pixabay

Selon Jérôme Hary, producteur dans le Nord et président de la commission « betteraves » de Tereos, « il ne s’agit pas de noircir le tableau plus qu’il ne faut », mais cela ressemble bien à une mise en ordre de bataille. Alors que des tensions sur le marché du gaz en Europe pourraient intervenir au cours de l’hiver prochain en raison du conflit russo-Ukrainien, le groupe coopératif Tereos se prépare au pire.

Pour éviter d’avoir à subir une augmentation vertigineuse du prix du gaz, ou d’être contraint à limiter la consommation de ses usines pendant la campagne betteravière, Tereos envisage un démarrage de campagne anticipé. Le principe ? « Réaliser en septembre une partie de production initialement prévue en janvier, et réduire ainsi notre exposition au risque de rationnement en gaz », expliquent Jérôme Hary et Jean-Jacques Mennesson, président du conseil coopératif de Tereos dans un courrier adressé aux coopérateurs, mi-août.

Ce type de mesure ne peut toutefois se mettre en place qu’à condition qu’il y ait des planteurs volontaires – moyennant une indemnité exceptionnelle d’arrachage très précoce, une garantie le prix d’achat des pulpes et le volume restitué -, d’où une enquête en ligne, à laquelle chaque coopérateur pouvait répondre jusqu’au 22 août. Fonction des retours enregistrés par la coopérative, un nouveau planning de campagne pourrait alors être mis en place.

Eviter l'envolée des prix et le rationnement

« Comme vous le savez, rapportent Jérôme Hary et Jean-Jacques Mennesson, la consommation annuelle de gaz est incompressible pour une sucrerie. La consommation instantanée peut-être réduite uniquement en diminuant le tonnage de betteraves travaillé chaque jour, ce qui a pour effet mécanique d’allonger la durée de campagne, ce que nous ne voulons pas ».

Augmenter la durée de campagne dans le contexte géopolitique actuel, c’est en effet prendre le risque d’être exposé plus longtemps à l’envolée des prix de l’énergie, voire d’être confronté à un rationnement. Selon Tereos, « même si les entreprises ont anticipé leurs achats pour couvrir leurs besoins », cela pourrait ne pas être suffisant, d’autant que toujours selon le groupe coopératif, « les services de l’État sont chargés d’élaborer un plan de rationnement visant à réduire les consommations de gaz par les industriels à compter de l’automne 2022 (…) dont les modalités ne seront pas connues avant plusieurs semaines ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde