Aller au contenu principal

Betteraves
Des betteraves payées 35,50 €/t à 16° minimum chez Saint Louis Sucre

Dans un courrier adressé aux planteurs ce 11 mars, Saint Louis Sucre annonce pour les semis 2022 un prix moyen de la betterave contractée d'au moins 33 €/t à 16°de betteraves entières, pulpes et indemnités incluses, soit un équivalent de 35,50 € en forfait collet.

33 €/t à 16° de betteraves entières, pulpes et indemnités incluses, équivaut à 35,50 € /t à 16° en forfait collet.
© D. R.

Saint Louis Sucre ne voulait pas laisser traîner le suspens plus longtemps, alors que la guerre en Ukraine fait particulièrement trembler le milieu agricole. «D’ores et déjà, on assiste à une envolée du prix des matières premières et de l’énergie. De ce fait, vous êtes nombreux à nous questionner sur les conséquences que cette situation va entraîner sur les marchés du sucre et la rémunération de vos betteraves. Nous comprenons cette attente et tenons à y répondre sans délai», explique Thomas Nuytten, directeur betteravier de Saint Louis Sucre, dans un courrier envoyé aux planteurs ce 11 mars.

Dans ce contexte inédit, il semble que le sucre tire son épingle du jeu. L’industriel confirme que cette denrée agricole «fait partie de celles dont les prix augmentent».  «Les prévisions de prix de nos analystes pour le sucre de la prochaine récolte 2022 sont bonnes. Nos équipes commerciales sont très performantes.» Compte-tenu de ces différents indicateurs, Saint Louis Sucre annonce qu’il garantit pour les semis 2022 un prix moyen de la betterave contractée d'au moins 33 €/t 16° betteraves entières, pulpes et indemnités incluses (soit un équivalent d’au moins 35,50 € /t 16° en forfait collet). Pour rappel, Saint Louis Sucre est le seul industriel à acheter les betteraves entières. «Cela qui signifie 7,53 % de volumes achetés en plus sur lesquels s’appliquent le prix des betteraves et aussi toutes les primes et indemnités», précise-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Festival agriculture picardie maritime
Abbeville prépare aussi son édition des « retrouvailles »
D’ici vendredi soir, les installations pour l’accueil du dixième Festival de l’agriculture en Picardie maritime devraient être…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Aurélie Thaureau et Nicolas Portois (FDC 80) entourant Jean-Philippe Hermant, l’un des utilisateurs réguliers de la barre d’effarouchement en dépôt dans le canton d’Ailly-sur-Noye.
Faire place nette de gibier avant la fauche
Les cinq fédérations des chasseurs des Hauts-de-France ont investi l’an dernier dans l’achat de barres d’effarouchement qu’elles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde