Aller au contenu principal

Des cosmétiques issus... des betteraves régionales

Tereos a décroché une certification de son alcool de betterave bio pour la fabrication de cosmétiques.

"Cette première production d’alcool bio française offre de nouvelles opportunités de développement pour les clients de Tereos qui évoluent dans les secteurs de la parfumerie et de la cosmétique", explique Tereos.
© D. R.

 

La production d’alcool de betterave biologique de Tereos vient d’obtenir la certification Cosmos, attribuée aux acteurs de la filière cosmétique bio, a annoncé le 24 février le groupe sucrier. Cette «première en France» revient à la sucrerie distillerie d’Artenay (Loiret), où l’alcool a été produit en novembre à partir de betteraves de la sucrerie d’Attin (Pas-de-Calais), selon un communiqué.

Elle s’inscrit dans une stratégie de développement de l’activité bio : après une première campagne en 2019, Tereos a vu ses surfaces grimper l’an dernier de 200 à 500 ha de betteraves, avec deux fois plus de planteurs, au nombre d’une soixantaine. «Le site d’Artenay bénéficie d’une situation géographique stratégique, au coeur de la «Cosmetic Valley» de la région Centre Val-de-Loire, premier centre de ressources mondial de la cosmétique et des parfums», souligne le groupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
«Soulagement» pour les agriculteurs futurs méthaniseurs d’Ailly-sur-Somme
Après une consultation publique houleuse, et plusieurs modifications pour tenter de contenter tout le monde, le projet d’unité de…
Poulehouse se grille avec ses partenaires
Partageant largement sur les réseaux sociaux son différend avec le groupe coopératif Noriap, sa filiale Cocorette et Œufs Nord…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Pour le sénateur Demilly, Mousline est « essentielle pour l'est de la Somme »
Le 28 octobre, le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Mousline, a annoncé que les activités de production et de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde