Aller au contenu principal

Des éclaircissements sur le fonctionnement de la Safer

Echo de l'assemblée générale cantonale de Péronne.

Les aspects fonciers sont une préoccupation des adhérents du canton.
Les aspects fonciers sont une préoccupation des adhérents du canton.
© AAP

25 agriculteurs et agricultrices ont participé à l’assemblée générale de leur canton qui s’est tenue le 9 décembre à Doingt-Flamicourt sous la présidence de Benoît Kimp, avec la participation de Marc Droy, secrétaire général adjoint de la Fdsea et Xavier Flinois,vice-président pour l’arrondissement de Péronne. Parmi les préoccupations dans le canton, les aspects fonciers ont été abordés avec l’éclairage de la Safer de Picardie, dirigée par Marie-André Dégardin.
L’occasion était donnée à Olivier de France, technicien à la Safer, de rappeler les missions et le fonctionnement de cette structure de service public au statut de société anonyme sans but lucratif sous contrôle de l’Etat. Il s’en est suivi plusieurs questions des participants comme par exemple sur l’actualisation du prix des terres. «L’évolution du prix dépend des domaines et subit le décalage de la mise à jour. De même la référence peut dépendre de la dernière vente connue alors que celle-ci a eu lieu dix ans auparavant», a-t-il expliqué.
Le rôle du délégué structure de la Fdsea a été mentionné comme un acteur essentiel dans la recherche de renseignements locaux en vue de la transaction. «Au fil du temps, des missions complémentaires ont été confiées à la Safer, toujours en vue du service aux agriculteurs», a assuré Marie-André Dégardin. Le maintien pendant quinze ans de la destination agricole du bien en contrepartie de l’exonération fiscale a été évoqué. «Tout changement de destination pendant cette période doit faire l’objet d’une demande à la Safer», a rappelé Olivier de France.
Des inquiétudes par rapport au projet de canal Seine Nord ont été soulevées. S’il ne se fait pas, les terres seront remises en cultures. Tous les hectares mis en réserve pour le canal sont dans le stock Safer en occupation précaire. «Il est vrai que les occupations précaires sont amenées à durer quand les délais des travaux sont repoussés», a admis Xavier Flinois, représentant de la Fdsea au conseil d’administration de la Safer. Enfin, Marie-André Dégardin a précisé que la Safer est tenue de faire payer les services qu’elle rend pour se donner les moyens d’assurer ses missions, étant donné qu’elle ne peut pas faire de plus-value sur la revente des terres. «Ne sont comptés que les frais d’acte et les frais de la Safer», a-t-elle assuré.

Agrr et Smic
Dans le domaine de la main d’œuvre qui est le sien en tant que président de cette commission pour la Fdsea, Marc Droy a rappelé que la retraite complémentaire impacte l’ensemble des exploitations. Il a mentionné les difficultés de relation avec l’Agrr. «2013 sera l’année de transition pour prendre option et quitter l’Agrr», a-t-il expliqué. Le système de prévoyance marche très bien mais il connaît une dérive inattendue des comptes malgré les assurances données à sa mise en place. Sur l’évolution du Smic, la réunion était prévue le lundi 14 janvier et devait décider des modalités d’augmentation.
L’assemblée a consacré la dernière heure au programme de la liste Fdsea/JA pour les élections à la chambre d’agriculture. Pour Xavier Flinois, un des points clefs de 2013 sera le budget européen. «Le report de la décision sur cette question cruciale risque de ne pas être en notre faveur. Ce serait en partie préjudiciable à l’objectif de développement de l’agriculture inscrite dans notre programme», a-t-il pronostiqué.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde