Aller au contenu principal

Élevage
Des éleveurs de la Somme attachés à la normande

En 2024, c’est Oreillette qui sera l'ambassadrice du Sia et de la race normande. Malgré la baisse des élevages de vaches normandes, Stéphane et Sébastien Leullier, éleveurs dans la Somme, ne changeraient leur exploitation pour rien au monde.

Les deux frères, Stéphane et Sébastien Leullier gèrent leur exploitation depuis 1995 à Caulières. Au total, ce sont 400 bovins, dont 130 vaches. Cette exploitation est un véritable héritage familial : «C’est un héritage de nos parents, grands-parents et arrières grands-parents», explique Stéphane Leullier. Dans la région Hauts-de-France, les éleveurs de vaches normandes se font rares, seuls cinq ou six sont encore en activité. Les autres ont arrêté l’élevage de normandes au profit d’autres races. Malgré une perte de 4 à 5 % de l’élevage par an naturellement, ce changement de race reste une incompréhension pour Stéphane : «Je ne comprends pas, parce qu’économiquement, on est gagnant. On a une vache que l’on utilise pour sa production laitière principalement, mais aussi pour sa viande.» La vache normande tire également son épingle du jeu sur la qualité de son lait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde