Aller au contenu principal

Bovins viande
Des éleveurs picards remarqués au Sommet de l’élevage

Un Sabot d’Or en Charolais et un autre Sabot d’Or en Salers.

© AAP

Le trophée des Sabots d’Or et d’Argent est organisé chaque année dans le cadre du suivi Bovins Croissance. Ce classement est établi par race, à partir des principaux critères de mesure de la rentabilité des élevages. Une des particularités de ce challenge est de récompenser le duo formé par l’éleveur et le technicien conseil de Bovins Croissance sur la plus belle progression technique.

Le challenge
Le jugement se fait sur la qualité globale de la gestion de l’élevage et la collecte des informations. Pour calculer une référence globale, différents critères sont analysés :
- la valeur génétique du troupeau (Ivmat maternel) et sa progression au cours des 5 dernières campagnes,
- la reproduction (intervalle vêlage-vêlage),
- la croissance des veaux (PAT 210 jours corrigé moyen),
- le choix des pères (Isevr des veaux),
- le nombre de vêlages dans le troupeau.
Pour remporter le titre du Sabot d’Or les duos doivent être successivement sélectionnés au niveau départemental, puis régional et enfin national. Ces passages obligés donnent lieu respectivement au Sabot de Bronze, d’Argent et enfin d‘Or.

Trois élevages la région mis à l’honneur
En Charolais, l’Earl de la Main Ferme à Rozoy-sur-Serre, a reçu le Sabot d’Or lors du Sommet de l’élevage à Cournon. Didier Flagel, technicien Avenir Conseil Elevage intervient régulièrement dans cet élevage de 33 vaches. «Les éleveurs sont adhérents aux services Bovins Croissance depuis douze ans. A l’époque, un faible niveau génétique pénalisait les résultats. Depuis, l’évolution a été impressionnante : les broutards étaient vendus à 270 kg, aujourd’hui ils sont proches des 360 kg !».
En Salers, c’est Claude Collange de Neuville-sur-Ailette qui a reçu le Sabot d’Or. «Ce qui est remarquable chez Claude Collange, c’est le progrès génétique réalisé. Depuis plusieurs années, des veaux de l’élevage intègrent la station de testage de Saint Bonnet de Salers», précise Didier Oden, conseiller Avenir Conseil Elevage, qui intervient dans l’élevage. A ce sujet, les premiers résultats du taureau Django, encore en phase de testage, permettent d’espérer une carrière prometteuse.
Enfin, en Blonde d’Aquitaine, Dominique Braem de Renneval, s’est distingué pour la troisième année consécutive en obtenant le Sabot d’Argent à Sedan le 8 septembre 2012. Ici, c’est la régularité des résultats techniques est tout à fait remarquable.
Ces résultats exceptionnels prouvent que les élevages de notre région sont largement capables de rivaliser avec les grands bassins d’origine de ces races allaitantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde