Aller au contenu principal

Des foyers de grippe aviaire découverts en Belgique

Plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) et faiblement pathogène (H5) ont été détectés, en Belgique, dans des élevages de volailles, ont indiqué les autorités sanitaires belges le 7 janvier.

Volailles
Aucun assouplissement des mesures mises en place ne sera envisagé tant que la menace de contamination par les oiseaux sauvages reste élevée. Cette situation pourrait perdurer jusqu'au printemps 2021.
© Pixabay

Après avoir durement touché le sud-ouest de la France, la grippe aviaire n’épargne pas non plus des zones plus au nord, avec la découverte de plusieurs foyers en Belgique depuis le 26, dans des élevages de volailles.

« Depuis le 26 novembre 2020, la présence du virus hautement pathogène H5 de la grippe aviaire a été constatée dans deux élevages de volailles en Belgique : d’une part dans un élevage professionnel sur la commune de Menin et d’autre part chez un détenteur particulier situé sur la commune de Dinant. En plus de ces deux contaminations, une contamination par un autre virus H5 de l'influenza aviaire - faiblement pathogène - a également été détectée dans un élevage professionnel de volailles à Dixmude, en Flandre occidentale », a ainsi précisé ce jeudi 7 janvier l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), dans un communiqué. Dans chacune de ces situations, les volailles ont été euthanasiées.

« Les contaminations ayant entre-temps été éliminées et la situation maitrisée, l'AFSCA a levé les différentes zones de restriction délimitées autour de ces exploitations », poursuit l’agence.  

Un confinement toujours d'actualité

Néanmoins, « malgré cette évolution positive dans les exploitations contaminées et la levée des zones de restriction, le virus de la grippe aviaire est toujours présent » sur le territoire belge, note l’AFSCA. Parallèlement, 20 cas de grippe aviaire hautement pathogène ont été découverts chez des oiseaux sauvages outre-Quiévrain, dont certains près de la frontière française.

Le confinement des volailles et oiseaux captifs reste donc d’actualité. Cela vaut également pour les particuliers qui ne possèdent que quelques poules. Aucun assouplissement des mesures mises en place ne sera envisagé tant que la menace de contamination par les oiseaux sauvages reste élevée. Cette situation pourrait perdurer jusqu'au printemps 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde