Aller au contenu principal

Des foyers de grippe aviaire découverts en Belgique

Plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) et faiblement pathogène (H5) ont été détectés, en Belgique, dans des élevages de volailles, ont indiqué les autorités sanitaires belges le 7 janvier.

Volailles
Aucun assouplissement des mesures mises en place ne sera envisagé tant que la menace de contamination par les oiseaux sauvages reste élevée. Cette situation pourrait perdurer jusqu'au printemps 2021.
© Pixabay

Après avoir durement touché le sud-ouest de la France, la grippe aviaire n’épargne pas non plus des zones plus au nord, avec la découverte de plusieurs foyers en Belgique depuis le 26, dans des élevages de volailles.

« Depuis le 26 novembre 2020, la présence du virus hautement pathogène H5 de la grippe aviaire a été constatée dans deux élevages de volailles en Belgique : d’une part dans un élevage professionnel sur la commune de Menin et d’autre part chez un détenteur particulier situé sur la commune de Dinant. En plus de ces deux contaminations, une contamination par un autre virus H5 de l'influenza aviaire - faiblement pathogène - a également été détectée dans un élevage professionnel de volailles à Dixmude, en Flandre occidentale », a ainsi précisé ce jeudi 7 janvier l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), dans un communiqué. Dans chacune de ces situations, les volailles ont été euthanasiées.

« Les contaminations ayant entre-temps été éliminées et la situation maitrisée, l'AFSCA a levé les différentes zones de restriction délimitées autour de ces exploitations », poursuit l’agence.  

Un confinement toujours d'actualité

Néanmoins, « malgré cette évolution positive dans les exploitations contaminées et la levée des zones de restriction, le virus de la grippe aviaire est toujours présent » sur le territoire belge, note l’AFSCA. Parallèlement, 20 cas de grippe aviaire hautement pathogène ont été découverts chez des oiseaux sauvages outre-Quiévrain, dont certains près de la frontière française.

Le confinement des volailles et oiseaux captifs reste donc d’actualité. Cela vaut également pour les particuliers qui ne possèdent que quelques poules. Aucun assouplissement des mesures mises en place ne sera envisagé tant que la menace de contamination par les oiseaux sauvages reste élevée. Cette situation pourrait perdurer jusqu'au printemps 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Les Grandes Gueules
Comme le monde agricole, les chasseurs ont désormais leur « Grande Gueule »
Pour faire partie du casting, il faut en avoir... de la gueule. L’émission radiophonique de débat d'actualité a dévoilé ce lundi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde