Aller au contenu principal

Agroforesterie
Des pommes, des poires et… un projet agroforestier atypique en Somme !

A Bergicourt, Simon Lenoir envisage de s’installer en s’appuyant notamment sur la plantation d’un verger cidricole bio de plus de 12 ha.

Simon Lenoir et sa famille pour inaugurer la plantation de son verger cidricole bio.
Simon Lenoir et sa famille pour inaugurer la plantation de son verger cidricole bio.
© AAP

L’agroforesterie est une pratique encore peu développée en France. C’est un système de production qui associe sur une même parcelle des cultures agricoles et des arbres destinés, le plus souvent, à la production de bois. Plusieurs parcelles expérimentales de grandes cultures ont été implantées dans la Somme chez des agriculteurs pionniers.
Mais l’agroforesterie peut pren­dre d’autres formes.
Le projet de Simon Lenoir diffère par sa finalité. Par l’implantation d’un verger, c’est bien la production fruitière qui est recherchée dans le but de maîtriser toutes les étapes d’une production cidricole de qualité. En effet, même si l’agroforesterie est un concept ancien, l’innovation de ce projet repose sur la recherche scientifique, le calcul économique et l’ambition de protéger l’environnement.
Guidé par ses convictions et conseillé par le Centre régional de ressources génétiques du Nord-Pas-de-Calais, Simon Lenoir a choisi d’implanter un verger d’aspect traditionnel composé d’arbres fruitiers "hautes-tiges" ayant un point de greffe à plus de 2 m. de hauteur.
Plus de vingt variétés différentes seront plantées associant, à titre expérimental, huit variétés anciennes, trois hybrides et onze variétés déjà reconnues pour leur qualités cidricoles. Cinq variétés de poiriers complèteront la plantation. Toutes les variétés ont été sélectionnées pour leur provenance de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais. Au total, pas moins de 900 arbres seront plantés en 2014 sur plus de 12 ha répartis en quatre parcelles.
Cette plantation s’inscrit dans un contexte environnemental particulier. Toutes les parcelles sont localisées en zones naturelles d’intérêt écologiques, faunistiques et floristiques. Elles sont situées dans la vallée des Evoissons, l’une des plus belles de la Somme pour son cadre paysager et sa qualité biologique.
Cette plantation est réalisée dans le cadre du dispositif "Gestions de territoire". A ce titre, elle a bénéficié de l’appui technique de la chambre d’agriculture de la Somme, de l’association Agriculture Biologique en Picardie et du soutien financier du Conseil régional de Picardie.
Les 50 premiers arbres ont été plantés à la sainte Catherine lors d’une démonstration organisée sous l’égide de la Fondation Yves Rocher dans le cadre de son opération "Plantons l’arbre champêtre".
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde