Aller au contenu principal

Betteraves
Des pucerons inoculés pour tester la tolérance à la jaunisse

Pour tester la tolérance d’une betterave à la jaunisse, il faut qu’elle soit contaminée. Il faut donc des pucerons. Voilà trois ans que la sucrerie Cristal Union de Sainte-Émilie parfait un protocole d’inoculation de pucerons pour cela. Les salariés étaient à l’œuvre ce 24 mai dans une parcelle d’essais de Lamotte-Warfusée. 

Du soleil, de la douceur, et peu de vent. Un temps rêvé pour les pucerons. Ce 24 mai, ils s’y développaient à cœur joie dans une parcelle de 18 ha de betteraves de Lamotte-Warfusée. 7 ha y sont réservés à un essai que mènent la sucrerie Cristal Union et le semencier Deleplanque. Cinquante variétés, semées par modèles répétés quatre fois, sont testées pour le tolérance aux différents virus de la jaunisse : le BYV, virus de la jaunisse grave, les polérovirus responsables de la jaunisse modérée (BMYV et/ou BChV), et le BtMV (virus de la mosaïque). Le même protocole est dupliqué à Morlancourt. «Nous pensons que la génétique est la meilleure solution alternative aux néonicotinoïdes dans la lutte contre la jaunisse», assure Vincent Caille, responsable betteravier de la sucrerie de Sainte-Émilie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde