Aller au contenu principal

Des tensions sur la contractualisation entre producteurs et entreprises de semences

Le congrès du maïs, organisé les 21 et 22 novembre à Mulhouse, a été le théâtre de vives tensions sur la contractualisation entre producteurs et entreprises de semences, l’accès à plusieurs assemblées générales ayant été refusé aux journalistes. «On a quelques problèmes de revenu et on veut se le dire en tête-à-tête», a justifié Pierre Blanc, président de l’AGPM maïs semence. Une «recommandation interprofessionnelle» est établie tous les ans par la FNPSMS, sur la base d’«indicateurs partagés» permettant de fixer la rémunération des producteurs. Il s’agit de «trouver un accord interprofessionnel prenant en compte le besoin de compétitivité à l’export», a indiqué en conférence de presse Xavier Thévenot, président de la section maïs et sorgho de l’UFS. Les semenciers sont «conscients des charges qui pèsent sur les agriculteurs français», les mettant «en désavantage compétitif par rapport aux autres bassins de production de semences», selon lui. L’accord interprofessionnel doit aussi prendre en compte un contexte national dans lequel «la valorisation de l’innovation et du progrès génétique a beaucoup de mal à passer». Pour Daniel Peyraube, président de l’AGPM, c’est notamment le retrait de molécules phytos qui pénalise la compétitivité des multiplicateurs. «Depuis trois ans, on a des cours assez bas », a-t-il ajouté.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde