Aller au contenu principal

Exposition
Des vaches dans tous leurs états

Depuis le 5 août jusqu’au 10 septembre 2023, l’artiste Guy Chaplain livre sa vision de la vache dans une exposition baptisée «Ma vache dans tous ses états» au Clos des Fées, à Paluel (76), dans le Pays de Caux.

© Guy Chaplain

Constituée de dessins, gravures et photographies, la nouvelle exposition du Clos des Fées présente une déclinaison artistique dont la vache est le sujet à travers la vision de Guy Chaplain. Imprégné depuis sa naissance des paysages cauchois, l’artiste concentra de longues années son travail autour de cet animal familier.
De la fin des années 1970 au début de la décennie suivante, l’artiste s’en souvient comme d’une période de forte créativité exclusivement focalisée sur le thème de ce mammifère. S’il attribue en partie cette inspiration à une prime enfance proche de la ruralité, il se remémore surtout une éphémère séance de croquis aux anciens abattoirs de Rouen, expérience qui se révéla décisive chez lui.
De l’entrée de l’animal à sa mise en quartiers après sa mise à mort, le choc des scènes observées provoqua chez lui un véritable trouble. De cette matinée, il rapporte le souvenir d’un lieu immense où, beuglante, la bête arrive avant le coup fatal précédant son dépeçage. De ce moment pourtant éphémère, l’artiste mémorisa les sonorités et les odeurs enfouies dans une obscure sensation à laquelle s’associe encore aujourd’hui l’atmosphère contrastée de froid et de chaleur, imprégnée d’odeurs de sang et de vapeurs. En probable exutoire à ces heures intenses, l’artiste entra alors dans une longue phase compulsive lors de laquelle il ne réalisa plus que des croquis statufiés de bovidés.

Distanciation avec le réel
De cette période obsessionnelle où le véganisme n’existait pas, l’exposition du Clos des Fées retrace intelligemment, à la manière d’un «bonus blu-ray» cinématographique, la genèse de dessins en projetant sous la forme d’un diaporama, les dizaines de croquis, délirants parfois ou réalistes qui générèrent chez l’artiste, une abondante production retraçant la tragique chorégraphie faite des gestes de métier du bouvier en abattoir, de carcasses suspendues ou de découpes charnelles. Devant ce théâtre baroque, s’invitent à la mémoire du visiteur, des toiles de Rembrandt, Soutine ou Bacon qui, bien avant Chaplain, révélèrent aussi avec génie cette tragique beauté générant aujourd’hui autant la gêne que la fascination.
Face à la cruauté des situations, certaines gravures de Chaplain trahissent chez lui l’effet du temps et de la nécessaire distanciation. L’humour prend alors l’allure de facéties-métaphores, ayant fonction de déversoirs.
Au-delà du croquis, l’ensemble présenté à Paluel rassemble une quarantaine d’œuvres restituant aussi d’autres champs d’expressions graphiques que l’artiste et ancien professeur des Beaux- Arts de Rouen, mêle à la partie principale constituée de dessins, de gravures, photographies ou aquarelles comme autant d’états d’âmes pluriels s’interrogeant sur la notion de destinée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde