Aller au contenu principal

SPECIAL Retraités
Détecter et prendre en charge un accident vasculaire cérébral

Une intervention à l’assemblée des retraités de l’agriculture de la Somme.

Chantal Lamy, neurologue au CHUR d’Amiens : «en cas de symptômes d’AVC : appelez vite le 15».
Chantal Lamy, neurologue au CHUR d’Amiens : «en cas de symptômes d’AVC : appelez vite le 15».
© AAP

Le Dr Chantal Lamy, neurologue au CHUR d’Amiens, et présidente de l’association France AVC Picardie, a présenté les causalités et symptômes des accidents vasculaires cérébraux, lors de l’assemblée de la section des retraités de l’agriculture (voir page 36).
Comme son nom l’indique, l’AVC est un phénomène subi qui impacte une artère en mettant en péril le cerveau.
Les accidents sont de deux types : l’infarctus, qui s’apparente à un «bouchage» de l’artère qui de ce fait n’irrigue plus une zone du cerveau ; et l’hémorragie en cas de rupture d’un vaisseau.  Selon la zone de cerveau irrigué par l’artère défectueuse, les symptômes peuvent différer, avec néanmoins un facteur  commun : une douleur subite et violente à la tête.
Au-delà de cette céphalée, la victime peut souffrir de trouble de l’équilibre, de la parole, des mouvements ou de la mémoire. Pour toute personne étant témoin d’un AVC, le réflexe doit être immédiat : appeler le 15, et noter l’heure précise à laquelle l’accident a eu lieu. En effet, si la prise en charge est rapide, les chances de résorption du caillot en cas d’infarctus sont beaucoup plus grandes dans les prochaines heures grâce aux nouveaux traitements anti-thrombose. Attention cependant à ne jamais donner d’aspirine : cela fluidifie le sang, ce qui peut être aussi favorable en cas de caillot que dangereux en cas de rupture.
Enfin, même si la douleur disparaît au bout de quelques minutes, il faut tout de même se rendre aux urgences : il peut s’agir d’un caillot qui circule dans le réseau artériel et qui peut recauser un autre infarctus à tout moment.

Pour aller plus loin
France AVC Picardie, CHU d’Amiens, hôpital Nord, Place Victor Pauchet, 80084 Amiens cedex 1
Bilan de prévention «VITE»
www.vimeo.com/51736157
www.avcvitele15.com

L’AVC
- 130 000 victimes par an en France
- 33 000 décès (troisième cause de mortalité)
- Première cause de handicap acquis chez l’adulte
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Produire des pulpes de betteraves en abaissant la facture énergétique,  c’est le défi dans lequel s’est lancé le groupe coopératif Cristal Union.
Sainte-Émilie lauréate d’un prix pour la décarbonation
La sucrerie Sainte-Émilie du groupe coopératif Cristal Union figure parmi les 16 lauréats du plan de relance gouvernemental en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde