Aller au contenu principal

Didier Guillaume promet la «sévérité» contre les intrusions en élevage

Le ministre de l'Agriculture a promis le 28 mai de "la sévérité" pour les militants antispécistes qui s'introduisent dans des élevages, condamnant également la récente intrusion d'un député LFI dans un élevage porcin à l'initiative d'une association. "Soyez assurée que le gouvernement est très présent sur ce dossier et la sévérité sera de mise", a assuré Didier Guillaume, répondant devant l'Assemblée à une question de la députée LR Séverine Gipson sur le soutien aux éleveurs victimes d'actions antispécistes. "Il y en a assez de ces intrusions d'individus, de citoyens, qui viennent embêter les professionnels de l'agriculture. Il y en a assez de ne pas respecter les règles, de venir attaquer les outils de travail. Aucune autre profession ne le supporterait. Ce n'est plus possible, et c'est encore moins possible quand ces actions là sont faites et cautionnées par un élu de la République", a-t-il clamé. "La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a envoyé une instruction à tous les procureurs de la République pour leur demander d'avoir la plus grande fermeté vis à vis de ceux qui attaquent les boucheries, et de ceux qui ont des actes d'intrusion dans les exploitations agricoles", a-t-il ajouté.

Après sa vidéo clandestine, le député LFI assure ne pas être «contre les éleveurs»

«Ce n’est pas un acte contre les éleveurs», assure le député la France insoumise Bastien Lachaud à Agra Presse le 28 mai, après avoir diffusé une vidéo le montrant visiter un élevage porcin sans accord de l’exploitant. «Ni même pour les végans. L’objectif est de dénoncer la maltraitance animale et l’exploitation des éleveurs, explique-t-il. Nous sommes dans un système où tout le monde est perdant sauf les actionnaires.» Concernant le mode d’action, que la FNSEA juge, dans un communiqué, «scandaleux et inadmissible», il assure que c’est le seul à la disposition des associations pour faire connaître au grand public «ce qui se fait réellement dans les élevages». «Dans le cadre de visites préparées, nous ne constatons pas la réalité de ce qui se fait», accuse le député. Il s’étonne notamment de la présence d’un masque à gaz que l’on aperçoit dans la vidéo, accroché dans la porcherie. «Lorsque l’agriculteur est obligé de porter un masque à gaz dans son élevage ça pose question !», s’insurge l’élu.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde