Aller au contenu principal

Environnement
Emmanuel Macron annonce un plan de sobriété pour l'eau

Au cours d'un déplacement à Savines-le-Lac (Hautes-Alpes), le président de la République Emmanuel Macron a présenté plusieurs mesures visant à « planifier les usages de l’eau et les transformations de notre modèle agricole » dans le cadre du lancement du Plan eau.

Plan eau
A Savines-le-Lac (Hautes-Alpes), le président de la République Emmanuel Macron a présenté plusieurs mesures visant à « planifier les usages de l’eau et les transformations de notre modèle agricole ».
© Elysée

Lors de son déplacement le 30 mars à Savines-le-Lac (Hautes-Alpes), le président de la République Emmanuel Macron, accompagné du ministre de la Transition écologique Christophe Béchu, a présenté le plan pour améliorer la gestion de l’eau. Alors que la France a connu une série record de « 32 jours sans précipitations » entre le 21 janvier et le 21 février selon Météo-France, et que « 80% des nappes phréatiques ont des niveaux bas à très bas », le président de la République a notamment annoncé « un plan de sobriété sur l’eau » qui devra être présenté par chaque secteur avant l’été.

L’objectif étant d’atteindre les 10% d’économie d’eau dans tous les secteurs d’ici 2030. Concernant l’agriculture, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a toutefois annoncé lors du congrès de la FNSEA la « stabilisation des prélèvements ». « On ne demande pas un effort supplémentaire » aux agriculteurs sur les prélèvements globaux, a précisé le ministre, évoquant une amélioration de la « sobriété à l’hectare », alors qu’il y aura « sans doute besoin de plus de surfaces à irriguer ».

Autrement dit, selon Sébastien Windsor, président de Chambres d'agriculture France, « il faudra faire plus d’irrigation avec la même quantité d’eau que nous utilisons aujourd’hui ». Aux yeux de l'agriculteur normand, les nouvelles zones d'irrigation pourraient connaître des « difficultés » si elles n'accèdent pas à des volumes d'irrigation.

Lors de son déplacement à Savines-le-Lac (Hautes-Alpes), le président de la République Emmanuel Macron a aussi présenté plusieurs mesures visant à « planifier les usages de l’eau et les transformations de notre modèle agricole » dans le cadre du lancement du Plan eau.

« Toutes les nouvelles installations agricoles seront adaptées au climat de demain », a précisé le président. Pour cela, « un diagnostic eau, sols et adaptation sera intégré aux aides à l’installation pour tout nouveau jeune agriculteur ».

Par ailleurs, « 30 M€ supplémentaires » seront investis pour équiper les agriculteurs « de systèmes d’irrigation plus économes en eau ». Autre annonce : un « fonds d’investissement hydraulique agricole » de 30 M€ permettra de  « remobiliser et moderniser les ouvrages existants » et de « développer de nouveaux projets dans le respect des équilibres des usages et des écosystèmes » (PTGE). Cette enveloppe permettra donc  « la mobilisation de nouvelles ressources en eau en plus des projets qui sont dans le Varenne », a précisé le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau depuis le congrès de la FNSEA à Angers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde