Aller au contenu principal

En visite en Bretagne, Emmanuel Macron dit « merci à la ferme France »

Emmanuel Macron a passé l'après-midi, mercredi 22 avril, dans une serre de tomates puis un supermarché du Finistère, afin de rendre hommage à toute la chaîne de « la ferme France », symbole de la « deuxième ligne » de la « guerre » contre le coronavirus.

De dos, le président de la République s'est rendu dans une exploitation maraîchère, hier, dans le Finistère pour rendre hommage à la profession agricole.
De dos, le président de la République s'est rendu dans une exploitation maraîchère, hier, dans le Finistère pour rendre hommage à la profession agricole.
© Elysée

En visite hier, le 22 avril en Bretagne pour rendre hommage à la « ferme France », le chef de l'Etat a d'abord arpenté les allées des vastes serres de tomates de l'exploitation des frères Roué, à Cléder. Arrivé sans masque, il a discuté avec les exploitants et des salariés, à bonne distance.

« Merci à la ferme France. Elle a tenu. On peut en être fier. J'espère que nos concitoyens vont être réconciliés avec ce beau métier qui est celui de nourrir la nation ».

Il a également déclaré : « Le citoyen, quand il est consommateur ne doit pas oublier d'être citoyen. Il faut se poser la question, d'où vient ce qu'on a dans l'assiette ». Et d'ajouter: « Je ne suis ni nationaliste ni protectionniste, a-t-il dit, mais si on veut retrouver le contrôle de nos vies, il faut redonner du sens à ce qu'on fait collectivement. Cela ne veut pas dire fermer les frontières, mais on a parfois accepté des choses incohérentes au nom d'une mondialisation accélérée ».

Des agriculteurs sur les Champs Elysées le 14 juillet ?

Plusieurs élus et pétitions en ligne demandent au Président de la République depuis plusieurs semaines d'associer les corps de métier qui luttent au quotidien contre l'épidémie de Covid-19 au prochain défilé du 14 juillet.

Dans une lettre qu'elle a adressé le 23 mars dernier au Président de la République, Emmanuel Macron, la sénatrice de Paris et conseillère du 17ème arrondissemen de Paris, Catherine Dumas, cite en premier lieu « les personnels hospitaliers en première ligne et fortement mobilisés », en faisant l'impasse sur le monde agricole.

Sur la page Facebook de l'Action agricole picarde, un sondage vous permet de répondre à la question : « Faut-il que les agriculteurs soient associés au prochain défilé du 14 juillet pour leur rendre hommage comme cela est proposé pour les soignants ? »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde