Aller au contenu principal

Alimentation animale
Ensiler maintenant le maïs fourrage ? That's the question !

ensilage
© A. Mercier - FranceAgriTwittos

Au regard de l’évolution des maïs ensilage, de la sécheresse et des fortes températures, l'équipe "élevage" de la Chambre d'agriculture de la Somme a démarré les prélèvements matières sèches afin d’obtenir une tendance sur le département. Voici les résultats du prélèvement du mardi 16 août.

ensilage et MS
© Chambre d'agriculture de la Somme

Même si les premiers chantiers d’ensilage débutent dans la Somme, ne vous précipitez pas !! Avant toute décision, il est primordial d’observer le maïs à l’intérieur de la parcelle. 

En année classique, un maïs s’ensile autour de 32-33 % de MS avec un appareil végétatif qui présente encore des feuilles vertes. Cette année certaines parcelles sont affectées par les températures élevées et le stress hydrique. Un diagnostic de la parcelle selon la méthode Arvalis est donc nécessaire afin de déterminer la date d’ensilage. Ce dernier prend en compte :

  • Le nombre de grain/m²
  • Le stade de la plante
  • L’aspect de la plante et son potentiel d’évolution

Le nombre de grain viables au m²

A réaliser sur des zones représentatives du champ, il faut compter le nombre d’épis/m² sur trois fois 10 m² et compter le nombre de grains par épi sur au moins 3 fois 20 épis successifs. En prenant en compte uniquement les épis à plus de 70 grains.

Une surface de 10 m² est représentée par 5 rangs pour un écartement à 0,45 et 3 rangs pour un écartement à 0,75 sur une distance de 4,5 m de long.

Le diagnostic doit se réaliser 3 semaines après la floraison afin d’observer un réel avortement des grains et non un grain en cours de remplissage.

ENSILAGE

Le stade du grain

Pour évaluer le stade du grain, il faut estimer la proportion d’amidon au centre des couronnes de l’épis. L’apparition de la lentille vitreuse à au sommet de quelques grains annonce un stade à 25-26 % de MS. Lorsque la lentille vitreuse est bien visible sur le sommet de la majorité des grains, une date de récolte prévisible est possible puisque nous sommes au stade 26-27 % de MS.

ensilage

Un maïs récolté au bon stade permet d’optimiser la qualité du fourrage, le rendement et la conservation au silo.

Aspect de la plante et son potentiel d’évolution

Cela revient à estimer le niveau de dessèchement de la partie « Tige + Feuille ». Une plante qui garde quelques feuilles vertes permet d’assurer la photosynthèse et la survie de la plante. L’évolution de la plante se fera en fonction des températures et du retour de la pluie.

ensilage

Par contre un maïs sans épis ou peu de grains/m2 (300/500) avec peu de feuilles vertes, l’ensilage doit se réaliser rapidement.

ensilage et stades
Grille d’aide à la décision d’ensiler un maïs fourrage en situation de stress hydrique en fonction du nombre et de la maturité du grain et de l’état de l’appareil végétatif selon la méthode Arvalis.

 

* Être sûr qu’il s’agit d’un avortement de grain ou un remplissage du grain en cours.

N’hésitez pas à contacter votre conseiller Chambre d’agriculture afin de faire le point sur la situation des maïs. Pour vous y aider, l'équipe "élevage" propose la réalisation de mesures de MS en étuve, gratuites à Villers-Bocage le vendredi 26 août 2022.  Renseignements et inscriptions obligatoires au 06 86 37 56 68.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La hausse annoncée du tarif  de l'électricité s'ajoute à d'autres charges qui ont déjà explosé pour Marc Leroy, comme d’autres producteurs de pommes de terre.
La flambée de l'électricité met le feu aux frigos de stockage
Les producteurs de pommes de terre qui stockent leur récolte dans des bâtiments réfrigérés doivent eux aussi faire face à des…
Pour Corinne, le plus gros travail a lieu pendant la plantation. Elle espère atteindre une rentabilité équivalente à celle  d’une bonne pomme de terre.
Le pari du Paulownia pour valoriser les parcelles difficilement cultivables
Pour tirer une valeur ajoutée de ses parcelles peu exploitées, Corinne Obert mise sur la culture de l’arbre Paulownia, dont le…
L’offre alléchante de Milcobel aux éleveurs régionaux attise le feu
Avec 555 €/1 000 l (42/43) payés en juin 2022, la coopérative belge Milcobel espère séduire les éleveurs laitiers des Hauts-de…
Depuis dix ans, Clémentine Peria transmet son amour pour les chevaux aux enfants. Les meilleures conditions pour cela  sont réunies dans son nouveau poney-club.
Shet'land, le poney-club des rêves de Clémentine Peria enfin réalité
Clémentine Peria fête les dix ans d’ouverture de son poney-club, Shet'land. Pour l’occasion, il fait peau neuve. D’abord…
La sucrerie de Roye (Saint Louis Sucre) devrait démarrer son activité le 22 septembre pour une durée de campagne d’environ 115 jours.
Premières betteraves arrachées pour être au plus vite transformées
Si les industriels anticipent le démarrage de leur activité pour se prémunir d’éventuelles coupures de gaz et éviter une…
Grand consommateur d’électricité pour l’ensemble des étapes de la production d’endives, Hervé Persyn n’est pas serein quant à l’avenir de son activité.
La flambée de l’électricité rend l’endivier amer
Producteur d’endives dans l’est de la Somme, Hervé Persyn s’interroge sur la pérennité de son entreprise confrontée à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde