Aller au contenu principal

Eolien : quatre ministres visés par une plainte

La plainte est déposée par une éleveuse de Loire-Atlantique qui met en cause un parc éolien dans la surmortalité au sein de son troupeau de vaches et des problèmes de fécondation.

Vaches et éoliennes
La dépositaire de la plainte entend dénoncer « l'inaction de l'État » face aux « nuisances sur la santé animale et humaine » d'un un parc de huit éoliennes couvrant la commune où elle est installée et les alentours.
© Pixabay

Une agricultrice de Loire-Atlantique a déposé plainte auprès de la commission des requêtes de la Cour de Justice de la République (CJR) contre quatre ministres en raison des « nuisances » subies sur son élevage de vaches laitières et sur sa propre santé qu'elle impute à la proximité d'un parc éolien, a appris l'AFP le 20 janvier auprès de son avocat.

Sont visés le premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé, Olivier Véran, l'actuelle ministre la Transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, et son ancienne titulaire, Elisabeth Borne, pour « complicité par aide à l'administration de substances nocives », à titre principal, et pour « omission de combattre un sinistre », à titre subsidiaire, a détaillé l'avocat à une correspondante de l'AFP.

Mme Bouvet a également déposé en fin de semaine dernière une plainte contre X pour « administration de substances nocives » devant le tribunal judiciaire de Nantes. Cette éleveuse entend ainsi dénoncer « l'inaction de l'État » face aux « nuisances sur la santé animale et humaine » dont serait responsable, selon elle, un parc de huit éoliennes couvrant Saffré et trois autres communes voisines. Ce parc a été mis en service en 2013 par la société allemande ABO Wind pour le fonds d'investissement allemand KGAM, a expliqué l'avocat. Elle affirme avoir perdu 30 vaches depuis huit ans et dont les bêtes rencontrent des soucis de fécondation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde