Aller au contenu principal

Faire pâturer les céréales en hiver

Autrefois pratiqué, le pâturage des céréales par les brebis en hiver est possible. Avec une biomasse à l’entrée qui varie de 100 kg à 800 kg de matière sèche par hectare, la part consommée par les animaux reste faible : 370 kg de matière sèche en moyenne. 

Le pâturage par les brebis diminue les maladies sur les feuilles de 50 %.
Le pâturage par les brebis diminue les maladies sur les feuilles de 50 %.
© Ciirpo

Pour un lot de 100 brebis à faibles besoins alimentaires (taries ou en milieu de gestation), cela signifie une durée de pâturage d’un à trois jours par hectare. Des conditions restent cependant à respecter pour garantir le rendement en grains de la culture. Les résultats de 27 essais (¹) réalisés de 2019 à 2022 les ont déterminées. 

 

Des rendements maintenus au stade tallage

La première est de respecter le stade végétatif de la plante à l’entrée des brebis. En effet, à partir du stade “montaison”, le rendement est fortement pénalisé. En revanche, ils sont maintenus au stade “tallage”. Ces résultats sont confirmés par le comptage des épis à la floraison : 378 épis pour les parcelles pâturées ou non. Une grande variabilité des effets du pâturage a toutefois été mesurée. Ainsi, s’il a majoré le rendement dans 62 % d’entre eux, il l’a réduit dans 38 %. Le rôle de la portance reste à préciser, mais la plus forte baisse de rendement générée par le pâturage a été mesurée sur un sol non portant (- 25 qx/ha en zone de plaine). Il est donc préconisé de ne pas faire pâturer dans ces conditions. Enfin, une réduction de 50 % de la surface des nécroses sur la deuxième feuille à la floraison a été mesurée. 

Pour en savoir plus : un film d’animation «le pâturage hivernal des céréales par les brebis» sur ciirpo.idele.fr et www.inn-ovin.fr.

(¹) Résultats obtenus dans le cadre de la synthèse de trois projets : Paturale financé par la région Centre-Val de Loire, Poscif financé par l’Ademe et Brebis_Link financé par le Casdar.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde