Aller au contenu principal

Faut-il miser sur la production de sucre biologique ?

Même si la filière reste une niche, de plus en plus d’industriels (y compris des Hauts-de-France) s’intéressent à la production de sucre de betteraves bio. L’Association de recherche technique betteravière (ARTB) vient de publier une étude sur le sujet.

L’un des enjeux majeurs pour le développement de la culture biologique de betterave en UE est le contrôle du risque climato-sanitaire.
L’un des enjeux majeurs pour le développement de la culture biologique de betterave en UE est le contrôle du risque climato-sanitaire.
© Tereos

14 000 ha de betteraves bio étaient emblavés en 2020, en Europe. La filière du sucre de betteraves bio reste une niche, puisqu’elle représente moins de 0,01 % des surfaces betteraves européennes, mais elle a tout de même progressé de 51 % par rapport à la précédente campagne. En région, Tereos mise notamment dessus : après une campagne test en 2019,  500 ha de betteraves bio étaient arrachées puis transformées à la sucrerie d’Attin (62) en 2020. «Il y a une vraie demande en sucre bio de la part des consommateurs, et donc des industriels, et nous voulons y répondre», expliquait alors Laura Loffler, responsable du développement de l’activité bio au sein du groupe. 1 000 autres ha bio étaient aussi plantés pour Cristal Union en 2020. 

La question du développement de cette filière à l’échelle européenne paraît donc légitime. L’Association de recherche technique betteravière (ARTB) vient d’ailleurs de publier une étude intitulée «Le sucre biologique en Union européenne». Selon ses estimations, le marché européen du sucre biologique évolue de manière assez autonome par rapport au marché communautaire du sucre conventionnel. «Il  a représenté près de 275 000 tonnes lors de la campagne 2020-2021, soit une hausse de 3 % par rapport à la précédente campagne. Si la dynamique conjoncturelle (Covid-19) a limité le niveau de cette hausse, l’accroissement des surfaces betteravières biologiques semblent devoir se poursuivre au cours des prochaines campagnes», précise l’ARTB.

Premier argument pour affirmer cet accroissement : le changement des règles communautaires en matière d’importation de produits biologiques. «Autrefois marché exclusif d’importation, le marché européen du sucre biologique est en pleine mutation et la production domestique de sucre biologique de betteraves en expansion, avec un nombre grandissant d’opérateurs européens qui se positionnent sur ce nouveau segment.»

Deuxième argument : les progrès technologiques devraient permettre de gagner en rentabilité.  «Principal poste de coût pour la production de betteraves biologiques, le désherbage manuel – au travers du nombre d’heures de travail nécessaire par hectare – conditionne le niveau de rentabilité de cette activité. Dans cette perspective, le développement d’alternatives robotiques au désherbage manuel pourrait jouer un rôle prépondérant dans le développement de la culture à moyen terme.»

L’un des enjeux majeurs pour le développement de la culture biologique de betterave en UE reste cependant le contrôle du risque climato-sanitaire. «Le risque “zéro rendement – zéro revenu“ est un point-clé qui, malgré des niveaux de prix a priori rémunérateurs, pourrait limiter le potentiel de progression de l’approvisionnement domestique du marché européen dans les années à venir», est-il indiqué dans l’étude. 

 

Chiffres clés 

190 000 tonnes de sucre biologique ont été importés en UE en 2020, soit 10 % de moins qu’en 2019.
14 000 ha de betteraves bio étaient emblavés en 2020, soit 51 % de plus que la précédente campagne (moins de 0,01 % des surfaces betteraves européennes)
8 pays (dont 9 usines de transformation) sont producteurs de betteraves bio en Europe : Allemagne, Autriche, Danemark, France, Italie, Lituanie, Suède et Suisse
40 à 60 t à 16°/ha : c’est le rendement moyen (très variable) des betteraves bio
80 à 95 €
/t de betterave à 16° : c’est le prix payé dans la majorité des pays producteurs européens 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Le marché aux bestiaux, installé sur 4 ha à Tilloy-les-Mofflaines, serait trop coûteux pour la Communauté urbaine  d’Arras (CUA).
Sans marché aux bestiaux d’Arras, l’élevage régional sera affaibli
La Communauté urbaine d’Arras (CUA), propriétaire du marché aux bestiaux, va cesser cette activité jugée trop onéreuse fin 2021.…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde