Aller au contenu principal

Favoriser des installations viables pour tous et pour tous types de projet

Les Jeunes Agriculteurs de Picardie ont organisé le deuxième colloque installation/transmission le 22 mai dernier à Amiens.

© AAP


Suite aux assises de l’installation et à la volonté du ministre de l’Agriculture de rénover et de renforcer le parcours à l’installation, un colloque a été organisé le 22 mai dernier à Amiens par JA Picardie, avec le soutien financier de la Draaf au travers des aides Pidil, avait comme objectif de présenter les nouveautés pour 2015 dans le dispositif d’accompagnement à l’installation.
Cette journée s’est articulée autour de deux temps forts :
- Une conférence sur l’installation et la transmission en Picardie à destination des acteurs du milieu agricole où l'on a tenté de répondre à la question : «le parcours à l’installation : qu'est-ce qui va changer en 2015 ?».
- Des ateliers thématiques sur l’émergence de projet, comment concilier vie professionnelle et vie privée et la transmission de son exploitation.
Au total, environ 180 personnes se sont rendues à l’auditorium du Crédit Agricole à Amiens, sur l’ensemble de la journée.
Hubert Fleury du Conseil régional de Picardie et Laurent Tribout de la Draaf de Picardie sont intervenus à la table ronde pour répondre aux questions sur les changements qui vont s’opérer en région pour les porteurs de projet.
Joël Clergue, administrateur des Jeunes Agriculteurs national, a introduit la table ronde pour présenter le contexte de la réforme et le cadrage national.
L’après-midi, trois ateliers ont été animés par de nombreux intervenants permettant ainsi aux participants d’apporter les réponses à leurs interrogations.
En conclusion, il a été souligné l’importance de l’anticipation dans son projet, que ce soit un projet d’installation ou un projet de cession. Le maître mot a également été l’appropriation de son projet.
De plus, la présence de nombreuses structures d’accompagnement (Point Info Installation, Pôle cessation transmission, MSA, centres de gestion, etc…) est un atout pour avoir une approche globale de son projet.
Une fois encore, il a été noté l’importance de l’homme en temps qu’acteur de son projet, avec ses attentes, ses envies, ses compétences et ses valeurs. Mûrir son projet est une des clés de la réussite.

Si vous n’avez pu participer à ce deuxième colloque régional, vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site internet www.deveniragriculteurenpicardie.fr

Ce qui va changer en 2015

Les changements à noter sont principalement dans la gestion du dossier en région. Il faut retenir de la table ronde la constitution d’un Comité régional installation transmission (Crit) qui aura pour principale mission d’organiser la politique à l’installation en Picardie dans la phase organisationnelle, à savoir l’élaboration de la grille Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA) régionale, la labellisation des structures d’accompagnement des porteurs de projet et l’harmonisation des dispositifs actuels à l’installation.
Pour les jeunes installés, pas de gros changements à noter. Plutôt une simplification essentiellement pour les jeunes qui suivent les deu dispositifs (national et régional). Il faut retenir que le Point Info Installation deviendra le Point Accueil Installation, que dans le plan de développement de l’exploitation (PDE) sera extrait le plan d’entreprise basé sur plusieurs scénarii, et que la DJA sera versée en deux fois, toujours défiscalisée au moins sur le premier versement (80% du montant total).
En parallèle, seront renforcés tous les aspects transmission, notamment le repérage des cédants. Il y aura une meilleure coordination des outils existants (déclaration d’intention de cessation d’activité, RDI…) et le développement du contrat de générations pour les chefs d’entreprises agricoles afin de permettre un «tuilage / parrainage» entre cédant et futur repreneur pendant trois ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde