Aller au contenu principal

FDSEA et JA demandent le pâturage des jachères

Les syndicats demandent des mesures pour pallier les déficits fourragers.

Le pâturage et la récolte des jachères sont des dispositifs que les Etats membres peuvent activer simplement dans le cadre de la Pac actuelle.
Le pâturage et la récolte des jachères sont des dispositifs que les Etats membres peuvent activer simplement dans le cadre de la Pac actuelle.
© Champeigne Tourangelle

 

 

L’heure n’est pas encore à l’opération solidarité, mais il faut quand même le reconnaître, la sécheresse de surface commence à inquiéter les éleveurs. Après une bonne première coupe globale, la pousse d’herbe est au point mort depuis plusieurs semaines et la situation de sécheresse de surface, si elle n’est pas encore critique, devient préoccupante. Cela faisait partir des sujets du dernier bureau de la FDSEA, qui a engagé avec les JA une demande auprès de Muriel Nguyen, préfète de la Somme, pour pouvoir utiliser dès à présent la biomasse fourragère disponible sur les jachères (classiques ou SIE) pour l’alimentation des animaux. Une demande à caractère immédiat, car la période d’interdiction de broyage et fauche pour protéger les nidifications est achevée. La démarche permettrait de mobiliser quelques centaines d’hectares immédiatement, et de «poser un jalon» dans un éventuel processus de reconnaissance d’une situation plus grave si les conditions perdurent.
La Somme n’est pas isolée dans la démarche, puisqu’au niveau de la FRSEA Hauts-de-France, chaque département a ou va engager la même démarche, avec une démarche groupée au niveau de la préfecture de Région ou de la Draaf. Dans la demande, FDSEA et JA mettent également en exergue auprès de la préfète le risque factuel de sensibilité des fourrages herbagers aux périodes sèches, risque à prendre en compte dans les politiques publiques de gestion des prairies.
Enfin, FDSEA et JA demandent également de rendre le plus fluide possible les modifications de position ou de mélange des SIE, pour permettre aux éleveurs d’implanter dans le respect des ratios du verdissement des SIE «fourragères» plutôt qu’ «agronomiques». Réponse à venir dans les prochains jours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde