Aller au contenu principal

Fêtez la courge et la diversité ce week-end à Gouzeaucourt

  La courge et la diversité se fêtent des 22 et 23 octobre, à Gouzeaucourt (59).

La courge n’est-elle pas un bon prétexte pour faire la fête en cette fin octobre ? Pour la deuxième année, les agriculteurs bio producteurs de courges et le comité d’animation du village organisent la fête de la courge et de la diversité, ces 22 et 23 octobre, à Gouzeaucourt (59). «L’année dernière, la première édition était un succès. Plus de mille personne étaient réunies», se réjouît Véronique Cany, productrice du village, référente courge de la coopérative Norabio (spécialisée dans les légumes plein champ bio).

Cette année, le programme est encore plus alléchante, avec tout un tas d’animations qui démarrent des 14h30 le samedi : jeux pour enfants, atelier lecture, spectacles participatifs atelier photo avec smartphone, yoga… «Nous avons aussi monté une exposition originale qui retrace les cent ans de la ferme. On y découvre la période où l’élevage était présent, puis la perte de diversité, à l’époque où elle se résumait aux cultures de blé, de colza et de betteraves sucrières. Et puis aujourd’hui, avec la conversion en bio et la multiplication des productions.» Un concert de The Red Tones clôture la journée du samedi à 20h30.

Le clou du spectacle est assuré par la cheffe disciple Escoffier Aurélie Toubeau avec un show culinaire

Puis les animations reprennent le dimanche dès 9h30 avec, entre autres, un marché de produits fermiers et bien-être et une visite de la Cuma Bio-territoires (outil coopératif de conditionnement de légumes bio). Le clou du spectacle est assuré par la cheffe disciple Escoffier Aurélie Toubeau avec un show culinaire. On n’imagine pas toutes les saveurs que les courges peuvent délivrer en bouche !  

Toutes les informations et le programme détaillé sont à retrouver ici

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Bien que son industriel laitier, Danone, pousse à plus de production, le jeune Thomas Buquet a joué la prudence  et l’exploitation ne devrait pas produire plus. Au contraire, l’objectif est de descendre entre 70 et 75 vaches.
Un robot pour conforter la gestion du travail
À 26 ans, tout juste installé depuis un peu plus d’une année en Gaec avec son frère Nicolas à Blargies, dans le Nord-Ouest de l’…
Atelier de multiplication porcin cherche son nouvel éleveur
Depuis trente-trois ans, Agnès Boone-Duacheux exerce avec passion son métier d’éleveuse porcin spécialisée en multiplication,…
Rien qu’en 2022, la facture énergétique pour Sodiaal s’élève à 100 millions  d’euros supplémentaires par rapport  à l’an dernier.
Sodiaal décroche et s’en excuse auprès de ses coopérateurs
À la traîne depuis quelques mois en matière de prix du lait payé aux éleveurs par rapport à d’autres entreprises laitières, la…
Bertrand Achte, Maxence Turbant, Erwin Pardon et Leslie Camus.
Pas d'accord avec McCain sur les prix pour la campagne 2024
C'est historique : pour la seconde fois depuis sa création en 1997, le Gappi et McCain n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur…
Cristal Union
Cristal Union paiera « plus de 40 euros par tonne » les betteraves récoltées en 2022
Sans attendre la fin de la période d’arrachages des betteraves, le groupe coopératif Cristal Union a fini lui aussi par annoncer…
Quand il imagine un parcours d’obstacles, Arnaud Bazin pense toujours au cheval avant tout.
Arnaud Bazin, metteur en scène des concours de saut d’obstacles
Dans un concours hippique, c’est lui qui amène le décor. Il fait en sorte que les acteurs, couples cheval-cavalier, puissent y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde