Aller au contenu principal

Forte pression mildiou : que faire ?

 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.

Dans tous les cas, ne pas stopper les interventions, continuer à protéger le feuillage sain des parcelles.
© Arvalis

 

Des symptômes de mildiou sont présents sur tas de déchet et dans quelques parcelles, mais la situation reste globalement saine pour l’instant. La pression mildiou est bien présente sur les différents secteurs, il ne faut pas relâcher la protection.

En cas de retard sur la protection en croissance active des plantes, il est nécessaire d’utiliser un produit pénétrant (à base de cymoxanil) pour rattraper une contamination récente (jusqu’à 48h maximum) avec un fongicide haut de gamme (ZORVEC, REVUS, INFINITO).

Quelle est la conduite à tenir en cas de mildiou déclaré ?

S'il y a présence de quelques tâches disséminées sur l’ensemble de la parcelle, aucune solution ne permet de supprimer totalement le mildiou en place et toutes les techniques proposées ci-dessous ont pour seul objet de limiter son extension :

  •  Intervenir le plus tôt possible et impérativement avant 5 % de destruction de feuillage, la lutte se fera par une succession de 2 à 3 traitements bien spécifiques, avec des spécialités à action rétroactive et / ou antisporulante. Il convient d’alterner les matières actives (selon les conditions climatiques). Pour le premier traitement il est important d’avoir un effet choc sur la propagation de la maladie, il est vivement conseillé d’intervenir avec un mélange fongicide PROXANIL + RANMAN TOP. Ce mélange est composé d’une matière active pénétrante(Cymoxanil), pour lutter contre les contaminations ayant eu lieu dans les 48h avantl’application, et d’une matière active translaminaire (Propamocarbe) qui permettra de limiter la production des spores des contaminations antérieurs à ces 48h, et d’une dernière matière active sporicide (Cyazofamide) qui assurera une action sur la viabilité des spores produites et assurera une très bonne protection du feuillage sain.
  • Une deuxième application est conseillée dans les trois jours, à réfléchir en fonction des conditions météorologiques, avec un produit rétroactif (CYMBAL 45) en y associant un produit sporicide ou antisporulant du type RANMAN TOP, INFINITO, REVUS (ou un produit tout formulé type REMILTINE FLEX) en cette période de fin de pousse active/végétation stabilisée. Pour ce deuxième traitement, ne pas augmenter la dose de cymoxanil en faisant des cocktails de produits contenant matière active, 100 à 120 grammes de matière active « cymoxanil » suffiront. C’est le premier traitement qui est le plus important dans cette stratégie.
  • Une troisième application antisporulante uniquement (plus besoin de l’effet d’un retroactifcomme de le cymoxanil) est conseillée 5 à 7 jours après la seconde avec les mêmes types de produits.

Il est important par la suite de maintenir pendant quelques semaines un niveau de protection élevé et de préférer des produits très peu lessivables.

Présence de foyers

Si des foyers sont bien isolés dans la parcelle, détruire si possible le ou les foyers avec un défanant à action la plus rapide possible (spotlight plus, pack dolbi, pack gozai)ou par défanage manuel. Attention, s'il y a un transport des fanes, il faut les mettre dans des sacs pour éviter de disperserl’inoculum.

 

Dans tous les cas, ne pas stopper les interventions, continuer à protéger le feuillage sain desparcelles. Si pour des raisons x ou y des producteurs seraient tenter d’abandonner la protection fongicide de leur parcelle créant ainsi un immense foyer infectieux, cette stratégie conduiraitd’autant plus à la perte de nombreux hectares de cultures avoisinantes.

page2image12544page2image12704page2image12864page2image13024Pour rappel : il faudrait par ailleurs au moins deux ou trois semaines de forte chaleur et de faible hygrométrie pour espérer assainir quelque peu la situation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Quand la plaine s’embrase…
Les fortes chaleurs, la sécheresse et le vent sont le trio infernal de la moisson, augmentant les risques d’incendie dans les…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Pour les agriculteurs, le nouveau Système de suivi des surfaces en temps réel implique de s’approprier l’application mobile Telepac Géophotos.
À la découverte du Système de suivi des surfaces en temps réel
Le Système de suivi des surfaces agricoles en temps réel sera en place pour les contrôles des déclarations Pac dès 2023. La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde