Aller au contenu principal

Fourrages
Pousse de l'herbe : des récoltes à anticiper

La pousse de l’herbe moyenne de la semaine est de 44,6 kg de MS.

Les températures fraîches (gelée matinales) calment la croissance exponentielle (on gagne à peine 10°j). Toutefois, la crainte d’être débordé par l’herbe est de plus en plus légitime. En effet, les stocks sur pied sont déjà conséquents, l’ensoleillement et le radoucissement à venir vont favoriser la photosynthèse. Autre signe de précocité, les premiers vulpins épient.

Par conséquent, la gestion du pâturage, de préférence au fil et en respectant toujours la portance des sols, est importante. Pour vous aider à gérer, le calcul des jours d’avance est un indicateur clé pour la gestion du pâturage (schéma ci-dessous). Il correspond au nombre de jours pendant lesquels le stock d’herbe disponible sur les parcelles d’un lot permet de couvrir les besoins de ce lot.

Le tableau ci-dessous vous résume les objectifs à tenir et les leviers à actionner.

La fauche précoce : en prairie permanente, on vise 0,85 à 0,9 UFL et 15 g/kg de MAT.

Pour ne pas gaspiller l’herbe du circuit de pâturage, le recours au débrayage de parcelles risque de concerner beaucoup d’éleveurs. L’objectif est aussi de retrouver ces parcelles pâturables trois semaines après !

- L’enrubannage est très compétitif pour des rendements de 2 à 2,5 tMS/ha. Il permet de gérer ces petites surfaces et de constituer un stock de qualité pouvant servir pendant le creux estival.

- L’ensilage est la solution à envisager si d’autres parcelles sont récoltables au même moment, comme des cultures dérobées. Il est indispensable de bien préfaner pour atteindre 33 % de MS au silo. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde