Aller au contenu principal

Betteraves
Franck Sander (CGB) demande aux betteraviers d’attendre avant de renoncer à semer

Le président de la Confédération générale des betteraviers (CGB) a été réélu il y a quelques jours à la tête de l’organisation syndicale dans un contexte chahuté.

Franck Sander
Franck Sander repart pour un nouveau mandat à la tête du syndicat betteravier.
© CGB

C’est dans un contexte on ne peut plus particulier – la décision de la Cour européenne de justice d’empêcher toute dérogation à l’interdiction des néonicotinoïdes au sein de l’Union européenne – que le président de la Confédération générale des betteraviers (CGB) Franck Sander a été réélu à la tête de l’organisation, le 26 janvier. En responsabilité depuis 2019, il entame un cinquième mandat avec une urgence : obtenir pour la filière un soutien du gouvernement à la veille des semis de betteraves.

« Les planteurs attendent le plus rapidement possible le détail du plan d’accompagnement annoncé par le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire Marc Fesneau, avec la garantie de compenser intégralement les pertes en cas de jaunisse et de stopper les distorsions de concurrence », écrit la CGB dans un communiqué du 26 janvier.

Indemnisation intégrale en cas de pertes

Pour Franck Sander, « en l’absence de solutions techniques efficaces et sans aucune autre option aujourd’hui, les planteurs (de betteraves, ndlr) doivent avoir l’assurance d’une compensation financière de l’intégralité des pertes qui seraient dues à la jaunisse, sans franchise, ni plafonnement ».

Partageant l’inquiétude de voir des producteurs réduire leurs emblavements de betteraves dès 2023, il les appelle à « attendre le plan d’accompagnement du gouvernement avant de prendre des décisions hâtives ». Pour cela, ajoute néanmoins M. Sander, « le gouvernement doit apporter un maximum de garanties aux betteraviers afin de passer le cap de 2023 et au-delà ».

Enfin, souligne la CGB, « nous comptons sur l’État pour amplifier son soutien à la poursuite du Plan national de recherche et d’innovation (PNRI) ». Et le syndicat de rappeler qu’il sera vigilant à « la mise en place de clauses qui permettront de ne pas importer de sucre ou d’éthanol issues de cultures traitées avec des produits phytosanitaires interdits en Europe ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde