Aller au contenu principal

François Hollande place la compétitivité dans ses priorités

La conférence sociale a réuni patronat et syndicats dont la Fnsea les 9 et 10 juillet à Paris.

François Hollande : «le dialogue social n’est pas une contrainte. C’est une condition pour atteindre nos objectifs».
François Hollande : «le dialogue social n’est pas une contrainte. C’est une condition pour atteindre nos objectifs».
© Philippe Grangeaud/parti socialiste

La conférence sociale s’est tenue les 9 et 10 juillet à Paris. Patronat et syndicats, dont la Fnsea, se sont rencontrés autour de sept tables rondes consacrées à l’emploi, la formation, les salaires, l’égalité professionnelle entre hommes et femmes, le redressement productif, l’avenir des retraites et de la protection sociale et le rôle des services publics.
«Le dialogue social n’est pas une contrainte. C’est une condition pour atteindre nos objectifs», a déclaré François Hollande, le 9 juillet lors de l’ouverture de cette conférence sociale. Mais quels sont ces objectifs ? Si le président de la République n’a pas évoqué directement l’agriculture, il a néanmoins souligné certains sujets intéressant le monde agricole. Premièrement : la compétitivité. «Nous faisons face à la détérioration de notre compétitivité. La France est ainsi passé d’un excédent commercial de 3 milliards et demi en 2002 à un déficit de 70 milliards en 2011», a-t-il rappelé.
S’il a réaffirmé une nouvelle fois abandonner la TVA sociale, il a suggéré aux patrons et syndicats de travailler sur de nouveaux modes de financement et de nouvelles organisations du modèle social. Celui-ci souhaite une réforme du financement qui ne pèse pas seulement sur le travail. En d’autres termes, un transfert des charges sociales vers une assiette plus large que celle prévue, mais il n’a pas précisé laquelle et n’a pas évoqué la CSG. C’est donc un «grand défi», notamment «pour les entreprises les plus exposées à la mondialisation nous devons trouver le moyen de les aider à rester dans la course, dans le respect de nos valeurs, face à des concurrents qui font des efforts considérables ces dernières années». Et d’ajouter : «la compétitivité a aussi une forte signification sociale : elle est d’ailleurs facteur de croissance et d’emploi, donc de ressources nouvelles pour nos systèmes collectifs».

Redressement productif
La Conférence définira aussi les «modalités du redressement productif » à savoir la mise en place de la Banque publique d’investissement. La notion de «redressement productif» doit «permettre de s’adapter aux change ments permanents (…) et d’engager les transitions indispensables comme les transitions industrielles, énergétiques et écologiques».
Concernant les retraites, François Hollande a insisté sur la définition des critères de pénibilité «c’est à la fois les conditions de la justice sociale et de la recherche d’équilibres plus durables de nos systèmes d’assurance-vieillesse». Régimes complémentaires et dispositif pour financer les retraites dans la durée seront aussi à l’ordre du jour, même si François Hollande est resté imprécis sur ces thèmes.
A l’issue de ce sommet social, Jean- Marc Ayrault, le premier Ministre, a rendu sa feuille de route. Elle devrait permettre la mise en place d’un agenda social. Le président de la République a donné rendezvous dans un an aux syndicats et patronat pour un premier bilan.

La Fnsea plaide pour un smic européen
Lors de cette conférence sociale, la Fnsea a défendu «la nécessité d'établir un Smic européen», en vue de tempérer les distorsions de concurrence d'origine sociale à travers l'Europe et d'éviter le dumping des salaires, a indiqué le président de la Fédération nationale des producteurs de fruits, Luc Barbier. Une position qu'il a faite valoir au cours d’un atelier, en présence du ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire, Benoît Hamon. Celui-ci a reçu favorablement la proposition de la centrale agricole la jugeant «intéressante».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde