Aller au contenu principal

Frites, chips, purées : la balance commerciale se dégrade

La production des usines françaises stagne alors la consommation de pommes de terre transformées augmente.
La production des usines françaises stagne alors la consommation de pommes de terre transformées augmente.
© N. Ouvrard

La filière de la pomme de terre transformée (fabrication de frites, chips, purées) a enregistré une forte dégradation de sa balance commerciale. Son déficit est passé de 256 M euros en 2012-2013 à 339 millions en 2013-2014, a révélé le Gipt, l'interprofession de la pomme de terre transformée, lors de son assemblée générale le 17 décem­bre.
Le déficit des produits surgelés à base de pomme de terre, qui s'est élevé à 271 000 tonnes en 2013-2014, s'est creusé de 28%. Celui des chips, de 76 000 tonnes, s'est aggravé de 3%. Celui des produits déshydratés, de 16 000 tonnes, a bondi de 45%.
La production des usines françaises est restée stable face à la consommation des ménages français qui a augmenté. Les importations se font en provenance de Belgique, des Pays-Bas, en grande partie issues de productions réalisées avec de la pomme de terre française, fait-on remarquer au Gipt. La consommation française est en effet passée de 831 000 tonnes en 2009-2010 à 943 000 tonnes en 2013-2014.
Au total, 1,1 million de tonnes de pommes de terre ont été livrées aux industries alimentaires. 70% de ce volume a été contractualisé (+ 4,5 %). La répartition des tonnages est la suivante : 65 % pour les surgelés, 17 % pour les déshydratés, 11 % pour les chips et 7 % pour les autres produits.

Embellie sur le marché européen de la fécule

La campagne 2013-2014 a été marquée par un manque de fécules sur le marché européen, suite à un niveau de récolte très faible en Allemagne. «Le marché européen de la fécule a connu une embellie»,a commenté Marie-Laure Empinnet de la chambre syndicale de la féculerie, lors de l'assemblée du Gipt. 20 000 hectares ont été emblavés par 1 241 contractants. Un peu plus d’un million de tonnes de pommes de terre ont été livrées pour une production de 212 000 tonnes. Trois secteurs se partagent cette production : les industries agro-alimentaires (52 %) et la chimie/pharmacie (5 %) progressent quand la papèterie/cartonnerie (43 %) recule. Pour Marie-Laure Empinnet , «ce redéploiement des ventes de fécule s’opère depuis la perte des aides PAC, et cela va continuer».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde