Aller au contenu principal

Gamm vert, l’atout grand public de Noriap

Le nouveau Gamm vert de Poix-de-Picardie, ouvert le 30 septembre, a déjà conquis ses clients. La jardinerie fait partie des 22 franchises gérées par Sicap, filiale de Noriap. Une diversification intéressante.

Avec 350 m2 de surface de vente, ainsi qu’une réserve, le nouveau Gamm vert village de Poix se targue d’un rayon végétal bien fourni.
Avec 350 m2 de surface de vente, ainsi qu’une réserve, le nouveau Gamm vert village de Poix se targue d’un rayon végétal bien fourni.
© Alix Penichou

Chantal n’a pas encore parcouru tous les rayons, mais son chariot est déjà bien rempli de fleurs. Elle faisait partie des premiers clients du tout nouveau Gamm vert de Poix-de-Picardie, qui a ouvert ses portes le 30 septembre, accolé à l’Intermarché Super ouvert le même jour, rue de Menesvillers. «J’habite à 10 km et je suis venue exprès faire un tour pour voir ce qu’ils proposent pour le jardin. C’est pas mal, c’est spacieux, lumineux, bien rangé… Ça manquait par ici», se réjouit-elle. Mireille, elle aussi venue «pour les fleurs», ajoute : «Le parking est pratique. À l’ancien Gamm vert, on se garait comme on pouvait, sur le trottoir.»

«Depuis trois ans, nous menons un programme de modernisation de nos Gamm vert, à raison de deux magasins par an. Celui de Poix-de-Picardie en avait grandement besoin», explique Jérôme Oger, directeur de Sicap (filiale du groupe Noriap), qui détient un réseau de vingt-deux jardineries franchisées sous l’enseigne Gamm vert en Picardie et en Seine-Maritime. Avec 350 m2 de surface de vente, ainsi qu’une réserve, la surface du magasin, format «village», est en réalité plus petite que l’ancienne. Le magasin de Poix est même l’un des plus petits Gamm vert de Sicap. «Mais dans ce local neuf, nous avons pu agencé les rayons intelligemment. L’offre est repensée. Nous pouvons présenter plus de produits dans un espace moins grand. Avec la grande verrière, qui offre une grande clarté ; le confort est indéniable», assure Jérôme Oger. 

Les plantes et accessoires de jardin sont les principaux produits, mais comme dans toutes les autres enseignes, un rayon d’aliments et de produits animaliers, ainsi qu’un rayon terroir (produits secs et boissons), sont aménagés. Pour faire fonctionner le tout, trois salariés s’y activent, contre deux auparavant. «Nous sommes fiers d’avoir créé un emploi. Cela signifie que nous visons une augmentation du chiffre d’affaires dès cette année», assure le directeur, confiant. 

 

Le jardinage à la mode

Pour la coopérative Noriap, sa filiale Sicap est un atout. Voilà trente ans qu’elle détient un réseau de magasins, d’abord Point vert, puis Gamm vert, animé par 140 salariés. «Les Gamm vert sont rentables. Ils doivent représenter 4 ou 5 % du chiffre d’affaires de la coopérative, mais il est toujours agréable de savoir qu’une diversification comme celle-ci peut compenser d’éventuelles faiblesses», soulève Jérôme Oger. La conjoncture sourit d’ailleurs à l’enseigne. Le rayon végétal connaît un vrai développement. «Le marché du jardin était plutôt plat depuis une petite dizaine d’années. Puis il a connu une accélération de 5 % en 2019 et de 10 % en 2020.» Le rayon terroir, alimenté en grande partie de produits locaux, connaît aussi son succès, même s’il reste une petite activité. «Pour moi, il y a une tendance de fond axé sur le mieux vivre et le mieux manger, et la crise du Covid a accéléré cela», analyse Jérôme Oger.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Les Grandes Gueules
Comme le monde agricole, les chasseurs ont désormais leur « Grande Gueule »
Pour faire partie du casting, il faut en avoir... de la gueule. L’émission radiophonique de débat d'actualité a dévoilé ce lundi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde