Aller au contenu principal

Equipements
Germa, précieux partenaire des porte-monnaie des fermes

Voilà trente ans que Germa permet aux agriculteurs locaux de réaliser des économies. Si l’achat de carburant reste son premier métier, le groupement d’achat agricole s’est largement diversifié.

Florence Thibaut et Laurent Lewandowski trouvent une solution pour chaque demande.
Florence Thibaut et Laurent Lewandowski trouvent une solution pour chaque demande.
© Alix Penichou

«Germa, c’est la solution de facilité : un gain de temps et d’argent», résume David Denis, agriculteur à Harponville. Le polyculteur et éleveur laitier fait partie des mille-sept-cents adhérents du groupement agricole, qui fête ses trente ans cette année. «Passer des heures au téléphone pour négocier une cuve de fioul avec des fournisseurs serait une corvée. Avec Germa, toujours dispo, on sait qu’on aura le meilleur prix à n’importe quel moment.» 

À l’autre bout du fil, Florence Thibaut, vingt-sept ans de dévouement, et Laurent Lewandowski, co-gérant depuis 2001, se démènent pour trouver la solution à leurs adhérents. Le premier métier de Germa est l’achat groupé de carburant. «On s’est peu à peu spécialisé dans les postes chronophages, qui ne représentent pas grand-chose pour les exploitants, mais qui, mis bout à bout, offrent de belles économies.» 

Son nom, Germa le tient de sa création en 1992 par douze agriculteurs picards : groupement européen de recherche sur le matériel agricole. «Un audit de la coopérative Capsom avait suggéré une centrale d’achat de matériel», rappelle Laurent. L’achat de matériel en volume s’est finalement avéré complexe, chaque agriculteur ayant une préférence pour sa propre marque. Le groupement s’est donc orienté vers l’achat de carburant, alors que les effets du deuxième choc pétrolier étaient encore bien palpables. 

Une mutualité gagnante

«Le poids du carburant dans une exploitation est un poste important. Nous proposons une méthode qui repose sur la mutualité, qui permet aux agriculteurs de bénéficier de 1 000 l au prix d’un camion de 14 000 l, quel que soit le jour. L’adhérent commande sans se soucier de son voisin», précise Laurent. Une quinzaine de fournisseurs de carburant, dont six dans la Somme, sont ainsi appelés chaque jour pour communiquer leurs prix, ensuite consultables sur le site de Germa. Lui touche une commission de 3 €/m3, quel que soit le fournisseur. 

Pour les agriculteurs, passer par Germa est aussi un gage de qualité. «À force de trop négocier, on passe parfois à côté de la qualité. Mais avec Germa, qui travaille de gros volumes, on n’a pas ce problème», assure Bernard Mercier, installé à Candas, adhérent depuis 1998. En plus de 20 à 25 000 litres de fioul par an, l’exploitant passe par le groupement pour l’achat de lubrifiants, de peinture, et de fourniture d’électricité. «C’est un domaine que je ne connais pas. Germa assure une solution économique et sécuritaire.»

Du fioul au champagne

La diversification est une volonté du groupement. «Notre travail, c’est de mettre en relation des Hommes. C’est ce relationnel qui me passionne !», avoue Laurent. Présenter des solutions qui durent, et prodiguer le conseil qui va avec, sont le gage de la bonne réputation. «Quand on a la confiance d’un agriculteur, c’est pour la vie. On a la chance de travailler dans un milieu qui a ces valeurs.» Des filtres à gasoil, des cuves, la climatisation des véhicules, et même des couverts végétaux et des engrais… «On propose un tas de choses, du fioul au champagne.» Le dernier partenaire en date est RPièces, à Licourt, une entreprise de vente de pièces détachées pour le secteur agricole. Encore une petite solution qui allège le quotidien. 

 

En pratique

Germa est ouvert à tous les agriculteurs. 
Tarif d’adhésion selon la surface :
- de 50 ha : 46 € HT, de 50 à 100 ha : 69 € HT, + de 100 ha : 97 € HT. Adhésion unique pour les adhérents de la FDSEA80 : 25 €. 
Adresse et contact :  516 rue Saint-Fuscien,  à Amiens ; 03 22 72  37 37,  germa@germa.fr
Horaires : 8h30-12h30, 14h-18h du lundi au jeudi, jusqu’à 17h le vendredi.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Entre l’activité de la ferme et la conduite du car, Pascal Degand a trouvé un bon équilibre.
Conducteur de bus et agriculteur, la double-activité heureuse
Chaque jour de la semaine, 250 bus Transdev-CAP (Les Courriers automobiles picards) sillonnent les routes régionales,…
De Tailly-l’Arbre-à-Mouches à la feria d’Alès en stop
Trois jeunes filles de Tailly-l’Arbre-à-Mouches se sont lancé le défi un peu fou de rejoindre en stop la féria d’Alès, dans les…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde