Aller au contenu principal

Journée technique
Gestion des adventices, quelles solutions pour aujourd’hui et demain ?

Le 25 mai une journée technique sur la gestion des adventices est organisée par la Chambre d’agriculture de la Somme à Bouchon afin de faire le point sur les clés de la réussite du désherbage qu’il soit agronomique, mécanique et chimique.

Désherbage ciblé à l’aide d’un drone.
Désherbage ciblé à l’aide d’un drone.
© CA80

Cette journée promet d'être enrichissante et semble d’actualité si l’on se base sur le salissement de la plaine. Vulpin et Ray gras sont en effet présents dans de très nombreuses parcelles de céréales avec des suspicions de résistance ou de baisse d’efficacité de certaines molécules. De même, la pression des vivaces et notamment des chardons ne faiblit pas et se retrouve présente sur l’ensemble de la rotation.

La matinée sera consacrée à la visite de la plateforme betteraves avec des essais comparatifs de différents type d’implantation et de différentes stratégies de désherbage ainsi que des tests d’anti-graminées en végétation. Ces visites seront suivies d’une conférence sur le «Désherbage ciblé : quelles possibilités aujourd’hui ?» avec Arvalis et la Chambre d’agriculture de la Somme, ainsi que de démonstration de matériels innovants : pulvérisateur intelligent… ARA Ecorobotix, Farmdroid, herse étrille, bineuse sur céréales, écimeuse.

Après les échanges autour du repas de midi, la journée se poursuivra sur la plateforme désherbage céréales où seront présentés les effets de différentes techniques et dates d’implantation avec notamment un atelier spécifique autour de la réussite du faux semis. Seront abordés également les préconisations en désherbage chimique, notamment en présence de résistance ainsi que le désherbage mécanique avec la réalisation de démonstrations. Enfin, une conférence «Mieux connaitre les adventices pour mieux les gérer» avec Agrotransfert Ressources et Territoires et la Chambre d’agriculture de la Somme viendra clore la journée. 

 

Zoom sur le désherbage ciblé

Le désherbage ciblé consiste à appliquer l’herbicide uniquement sur les zones infestées d’adventices dans la parcelle. La Chambre d’agriculture de la Somme expérimente cette technique depuis plus de trois ans et propose depuis 2022 des prestations de désherbage ciblé de chardons dans les betteraves sucrières. 

La technique du désherbage ciblé par drone
Une première étape de détection des adventices dans la parcelle est nécessaire. Le drone, équipé d’un capteur, survole la parcelle pour acquérir des images. Ces images sont traitées à l’aide d’algorithmes du domaine de l’intelligence artificielle, développés spécifiquement pour reconnaitre les adventices dans la culture. Une carte de présence d’adventices avec leur localisation dans la parcelle est alors générée, cette carte peut aussi être appelée «carte de frappes ciblées».  La carte de frappes ciblées est ensuite utilisée dans le pulvérisateur pour actionner l’ouverture et la fermeture des tronçons en fonction de la présence des adventices. 

Les avantages de cette technique : 
- limiter les problèmes de phytotoxicité des cultures
- diminuer l’utilisation des herbicides jusqu’à 90% par rapport à un traitement en plein
- apporter un confort de travail en réalisant les traitements avec le pulvérisateur de la ferme


Pour plus d’informations sur cette prestation, contactez Aline Dupont au 06 20 03 76 62 ou par mail : a.dupont@somme.chambagri.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde