Aller au contenu principal

Glyphosate : Bayer espère des accords amiables pour les procès américains

Selon l'agence financière Bloomberg, citant des sources «familières des négociations», Bayer aurait conclu, un «accord verbal» afin de solder «entre 50 000 et 85 000» requêtes, sur les 125 000 visant l'herbicide Roundup de sa filiale Monsanto aux États-Unis. Cet accord, qui nécessite une approbation du Conseil de surveillance du groupe, devrait être rendu public en juin, selon ces mêmes sources. «Nous avons fait des progrès dans les discussions de médiation du Roundup», confirme un porte-parole du groupe à l'AFP, indiquant toutefois que Bayer ne «spéculera pas» pour le moment sur «l'issue ou un calendrier» du réglement.

Le groupe indique qu’il n'acceptera «un résultat de la médiation» que «s'il est sensé économiquement» et permet de «mettre un terme» au dossier. En France, quelques procès sont en cours, «mais qui ne sont pas forcément liés aux mêmes allégations qu’aux Etats-Unis», comme le précise Constance Tuffet, responsable Communication Crop Science chez Bayer France. L'une des procédures a été lancée par la famille Grataloup, qui poursuit le fabricant depuis 2018 pour les malformations de son enfant, que le couple attribue à une application de glyphosate réalisée par la mère durant sa grossesse. Plusieurs autres ne concernent Bayer qu’au titre de «partie prenante», puisque les plaignants dénoncent les AMM accordées par l’Anses.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde