Aller au contenu principal

Glyphosate : Bayer espère des accords amiables pour les procès américains

Selon l'agence financière Bloomberg, citant des sources «familières des négociations», Bayer aurait conclu, un «accord verbal» afin de solder «entre 50 000 et 85 000» requêtes, sur les 125 000 visant l'herbicide Roundup de sa filiale Monsanto aux États-Unis. Cet accord, qui nécessite une approbation du Conseil de surveillance du groupe, devrait être rendu public en juin, selon ces mêmes sources. «Nous avons fait des progrès dans les discussions de médiation du Roundup», confirme un porte-parole du groupe à l'AFP, indiquant toutefois que Bayer ne «spéculera pas» pour le moment sur «l'issue ou un calendrier» du réglement.

Le groupe indique qu’il n'acceptera «un résultat de la médiation» que «s'il est sensé économiquement» et permet de «mettre un terme» au dossier. En France, quelques procès sont en cours, «mais qui ne sont pas forcément liés aux mêmes allégations qu’aux Etats-Unis», comme le précise Constance Tuffet, responsable Communication Crop Science chez Bayer France. L'une des procédures a été lancée par la famille Grataloup, qui poursuit le fabricant depuis 2018 pour les malformations de son enfant, que le couple attribue à une application de glyphosate réalisée par la mère durant sa grossesse. Plusieurs autres ne concernent Bayer qu’au titre de «partie prenante», puisque les plaignants dénoncent les AMM accordées par l’Anses.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde