Aller au contenu principal

Glyphosate : des délibérations en cours aux Etats-Unis, Monsanto confiant

Les délibérations des jurés concernant une affaire opposant Monsanto à un citoyen américain, Dewayne Johnson, sur des liens possibles entre cancer et glyphosate, devraient commencer le 8 août à San Francisco (Etats-Unis), selon l’AFP. Pour l’avocat du plaignant, le «jour de rendre des comptes» est venu pour Monsanto. Selon lui, le géant de l’agrochimie a fait passer ses profits avant la santé publique en bataillant contre des études faisant état de risques cancérigènes autour du RoundUp. Son client est atteint d’un cancer en phase terminale, à 46 ans. Il estime qu’il existe un lien entre sa maladie et l’utilisation du produit qu’il a vaporisé entre 2012 et 2014 dans le cadre de son travail dans des écoles. Il réclame à Monsanto plus de 400 M$ en dommages et intérêts, mais surtout en sommes «punitives». Si Monsanto est condamné, il «devra faire quelque chose, mener des études qu'il n'a jamais faites, et alerter les gens», déclare l'avocat. Pour Monsanto, il n'y a aucun lien entre cancer et glyphosate, et donc aucune raison d'avertir d'un danger quelconque. «Rien de tout cela ne signifie quoi que ce soit», a asséné George Lombardi, qui défend Monsanto. Il note que le diagnostic de Dewayne Johnson était intervenu très peu de temps après l'utilisation des produits et que, donc, la maladie était vraisemblablement antérieure. «Ce que disent les preuves est clair, son cancer n'a pas été causé par le Ranger Pro», a-t-il insisté. Pendant plus d'un un mois, les deux parties se sont affrontées à coups d'études scientifiques contradictoires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
«Des gelées historiques» dans les vergers de la Somme
Le gel, qui a frappé de plein fouet bon nombre de cultures en France en ce début de semaine, n’a pas épargné les vergers de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde