Aller au contenu principal

Glyphosate : vers plus de transparence sur les usages

Lors de la première audition de la mission d’information dédiée à la stratégie de sortie du glyphosate, le 8 novembre, les ministres de l'Agriculture et de la Transition écologique ont annoncé que, d’ici la fin 2018, une cartographie d’achat et de vente de glyphosate sera rendue publique. Le ministre de Transition écologique François de Rugy est revenu sur son utilisation en France. Il reste le premier herbicide utilisé en France avec 8 800 tonnes vendues en 2017. Un chiffre qui était en baisse de 7 % entre 2014 et 2017, après une «forte augmentation» entre 2009 et 2014 (9500 tonnes en 2014). Concernant les nouvelles autorisations de mise sur le marché (AMM), sur les 198 produits, incluant du glyphosate, qui ont une autorisation, 58 demandent actuellement un renouvèlement. «Les autorisations ne seront données qu’après une analyse pour exclure les usages ayant des alternatives avérées», indique le ministre de la Transition écologique. De plus, «trois quarts des autorisations tomberont d’ici la fin de l’année, avec ensuite des délais d’écoulement des stocks» du fait de l’interdiction de l’utilisation du glyphosate par les particuliers et les collectivités au 1er janvier, a-t-il expliqué.

Le gouvernement maintient la pression pour tenir son cap

Les députés de la mission d’information dédiée à la stratégie de sortie du glyphosate ont commencé leurs travaux par les auditions des ministres de la Transition écologique et de l’Agriculture, le 8 novembre. L’objectif de la mission est de vérifier l’effectivité du plan de sortie prévue par le gouvernement. Ainsi, elle durera trois ans et effectuera un premier point d’étape au bout d’un an, a précisé son président, Julien Dive, député LR. Peu d’annonces et une ligne gouvernementale tenue. «Trois ans, c’est la ligne d’arrivée», a affirmé Didier Guillaume, expliquant qu’il n’y aurait pas de prolongation. Et François de Rugy de surenchérir: «S’il ne se passe rien d’ici 2021, nous sommes prêts à passer la loi ou la voix réglementaire». Concernant le surcoût engendré pour les agriculteurs, le ministre de l’Agriculture admet que «pour l’instant, il n‘y a pas de soutien financier particulier de l’État en dehors de toutes les mesures de droit commun». Mais les deux ministres s’accordent sur l’importance de la loi Egalim pour que les distributeurs incluent les coûts de production dans leur prix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde